Qui est Abderrahmane Belhaj Ali, nouveau directeur général de la Sureté nationale

Abderrahmane Belhaj Ali,Le chef du gouvernement Habib Essid l’a rappelé alors qu’il devait commencer à savourer une retraite méritée, rétablissant en même temps une haute fonction sécuritaire laissée vacante depuis le gouvernement Mehdi Jomaa. Ancien directeur général de la Sécurité présidentielle, puis ambassadeur à Nouakchott et MalteAbderrahmane Belhaj Ali, le nouveau directeur général de la Sureté nationale est réputé pour être un grand professionnel des questions sécuritaires, à la compétence avérée. Natif de Bannene dans le gouvernorat de Monastir et titulaire d’une Maitrise de langue et de littérature arabes, Abderrahmane Belhaj Ali a intégré dans les années 70 les services de la Sureté où il s’est particulièrement distingué par son sérieux, sa rectitude et son dévouement au travail, affirment ceux qui le connaissent de longue date. Ayant attiré l’attention de ses chefs hiérarchiques, il gravit vite les échelons, occupant des fonctions de premier plan au sein du ministère de l’Intérieur, dont la Direction des Frontières et des Etrangers, avant d’être nommé, fin 1987 directeur générale de la sécurité présidentielle. Sous de fortes pressions familiales, Ben Ali l’a relevé de ses fonctions en 2001 et éloigné à Nouakchott en qualité d’ambassadeur en Mauritanie. Se découvrant une vocation de diplomate, il restera à ce poste, hors norme habituelle, pas moins de neuf ans.  Les opérateurs économiques tunisiens et notre communauté dans ce pays trouveront auprès de lui un soutien très apprécié. Sous son impulsion, la coopération tuniso-mauritanienne connaitra un développement remarquable. En outre, la passion qu’il a manifestée dans sa mission diplomatique lui permettra de tisser un vaste réseau d’amitiés au sein de la classe politique et de la population mauritaniennes. Après Nouakchott, il sera muté en 2010 à La Valette en tant qu’ambassadeur à Malte. Ayant regagné  le pays après le 14 janvier 2011 pour une retraite méritée, il trouvera le temps pour publier un livre en arabe inspiré de son long séjour mauritanien, intitulé « في علامات التواصل بين موريتانيا وتونس »  (Tunisie- Mauritanie: une amitié pérenne ). Appelé mardi à reprendre du service, Abderrahmane Belhaj Ali devra mettre tout son savoir-faire pour aider les forces de sécurité à accroitre leur efficience dans la lutte anti-terroriste.

leaders.com.tn

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge