Qui protège les trafiquants de Zazou ?

« Faire une loi et ne pas la faire exécuter, c’est autoriser la chose qu’on veut défendre. » Richelieu

zazouDes sources bien informées ont révélé l’existence de grosses quantités de sachets en plastique emmagasinées clandestinement dans des entrepôts à Nouakchott. Ces stocks de ce produit illégal, conformément à la loi décrétée le 21 Juillet 2012 et mise en vigueur le 01 Janvier 2013, seraient « protégés » par de hauts responsables dans les départements concernés.

Les mêmes sources indiquent que les usines de production de plastique à Nouakchott disposent des produits nécessaires à la fabrication des sachets de plastique, communément appelle Zazou ; et il se pourrait que celles-ci continue à alimenter illégalement le marché.

La violation de la loi ne s’arrête pas à ce niveau. Zazou continue d’être importé de l’extérieur du pays, dans des conteneurs transportant d’autres produits.

Selon nos sources, la survie de Zazou en Mauritanie est due à la violation continue de la loi qui défend la fabrication, l’importation, la vente et l’utilisation de ces sachets gravement nuisibles à l’environnement.

 

Source : maurisahel

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge