RBC lance une vaste campagne de sensibilisation sur l’intégration des enfants en situation d’handicap à l’école fondamentale

L’ONG- Réadaptation à base communautaire des personnes handicapées (RBC) a lancé hier, lundi 26 novembre, à partir de la commune de Riyadh, une campagne de sensibilisation sur l’intégration des enfants en situation d’handicap à l’école fondamentale.

Cette initiative vise à lutter contre la stigmatisation et la marginalisation des enfants handicapés  et leur intégration en milieu scolaire dès le cycle fondamental.

A la suite d’une étude et d’une enquête de proximité, l’ONG-RBC a ciblé quelques unes des écoles de la wilaya de Nouakchott-Sud, qui regroupe les villes d’Arafat, Riyadh et El Mina.

Il a été prouvé, selon le président de la RBC, Mr Houcein Beraz que ces villes sont constituées de quartiers périphériques, où, vivent une importante population.

La mission de sensibilisation constituée du président de la RBC, d’un expert en communication et d’assistants techniques s’est rendue, ce lundi, dans les écoles d’El hadj Mechry, Gleygum, Petit Bâ, Hamada, dans la Moughataa de Riyadh, et elle a fait les écoles de Nessiba 1, 2, Teissir et Ecole 9 d’El Mina, et le jeudi 29 courant, dans les écoles de Taleb Abdel Wehab, Cheikh Mohamed Elhafed, Ould Biye et El Varough, à Arafat.

On note que les écoliers ont été sensibles aux exposés présentés par la commission sur le fait que l’enfant handicapé doit aller à l’école avec ses camarades non handicapés. Et qu’il doit être traité dans les mêmes conditions.

L’Expert en communication a expliqué aux élèves l’importance des savoirs et les inconvénients de l’ignorance. Dira-t-il, qu’il y a des milliers d’handicapés qui sont devenus des cadres parce qu’ils ont combattu l’handicap.

Avec l’ordonnance 043/2006 a permis à des milliers de jeunes handicapés diplômés, d’accéder à la fonction, explique, Mr Nourdine Ahmed.

La population doit accepter et intégrer tout en enfant en situation d’handicap, afin qu’il puisse préparer un avenir certain, a-t-il dit.

Précisons que le message de l’ong RBC, a été bien accueilli par les élèves et des responsables scolaires. « L’handicapé a le droit à l’éducation, à une couverture sanitaire et à une bonne protection contre les fléaux », a-t-il expliqué. « Il n’est pas permis qu’il soit exclu, marginalisé, abandonné à la recherche de l’aumône, ni par sa famille, ni par la société, plutôt, il doit être intégré » disait-il.

Nous signalons que durant toutes les présentations faites par  les membres de la commission, les écoliers visités ont répondu à toutes les questions posées.

Ce projet est cofinancé par l’Union Européenne (UE). Et le président, M.Houcein Beraz de signifier que ces activités entre dans le cadre de la célébration de la journée internationale des personnes handicapées prévue le 3 décembre ; et qui sera organisée cette année, sous le thème : « Autonomiser les personnes handicapées et assurer la participation et l’égalité ».

Toujours dans le cadre de cette cérémonie, une activité sera organisée au profit des élèves en présence des autorités et d’importantes personnalités, le 3 décembre prochain, à l’Ecole Bakar à Arafat.

Par A.SIDI

Source: Tawary (Mauritanie)

 

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *