Réactions indignées à Nouakchott après les attentats de Paris

PARIS ATTENTATSLes  attentats du vendredi soir à  Paris, qui ont fait 129 morts et plusieurs centaines de blessés, suscitent  l’indignation générale en Mauritanie, comme en attestent  différentes déclarations rendues publiques au cours des dernières heures.

Le président Mohamed Ould Abdel Aziz a condamné « un attentat terroriste, lâche et odieux ».

Le gouvernement, à travers une déclaration du ministère des affaires étrangères, a fustigé des actes de violence « qui ont provoqué la mort de personnes innocentes et fait  de nombreux blessés » exprimant « sa solidarité avec le gouvernement, le peuple de France et les familles des victimes ».

Ahmed Ould Daddah, président du Rassemblement des Forces Démocratiques (RFD)-opposition, a dit « le rejet systématique de sa formation de toute forme de terrorisme », au cours d’un entretien avec l’ambassadeur de France à Nouakchott.

Son de cloche identique au sein du Forum National pour la Démocratie et l’Unité (FNDU)-un collectif de partis de l’opposition, organisations de la société civile, centrales et personnalités indépendantes, qui « manifeste sa solidarité avec le gouvernement, les familles des victimes et le peuple de France » et rappelle la conviction profonde que « les civilisations humaines sont plus fortes que les barbaries, même déguisées en idéologie ou en religion ».

Quant à l’Union Pour la République (UPR)-principal parti de la majorité, elle dénonce «des événements dramatiques et douloureux, qui ont touché Paris, provoquant des morts et des blessés » et exprime « sa profonde solidarité avec le peuple français  et les familles des victimes ».

Pour sa part, l’Union des Forces de Progrès (UFP)-opposition, condamne de toutes ses forces « une série d’attentats barbares et lâches, totalement étrangers à l’Islam » et clame « sa solidarité avec la République française, son peuple et son gouvernement ».

Source: Le calame

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge