Réajustement du gouvernement

PrésidenceLe gouvernement  a fait l’objet d’un léger réaménagement se traduisant par trois (3) départs,  quatre (4) entrées et deux (2) changements de postes, selon un décret de la présidence de la République rendu public vendredi soir.

Les départs concernent Seydnz Ali Ould Jeilany (ex habitat, urbanisme et aménagement du territoire),  Mme Hindou Mint Ainina (ex culture et artisanat) et Brahim Ould M’Bareck (ex hydraulique et assainissement).

Parmi les entrées, on note celle de Mohamed Adallahi Ould Oudaa, qui passe du poste d’Administrateur   Directeur Général de la Société Nationale Industrielle et Minière (SNIM), au ministère de l’hydraulique et de l’assainissement, dans un contexte de profonde crise pour l’entreprise minière, imputable à la baisse des cours mondiaux du minerai de fer, mais aussi « à la mauvaise gestion de ses ressources lors des années fastes » pour de nombreux observateurs.

Mme Amal Mint Maouloud, ingénieur à la Somelec, devient ministre de l’habitat, de l’urbanisme et de l’aménagement du territoire.

Ahmed Salem Ould Abderaouf, ancien coordinateur du projet Aftout Essahli hérite du ministère  de l’équipement et des transports.

Zeinabou Mint Ely Salem, une députée UPR devient Secrétaire Général du gouvernement

Les changements de postes  concernent  Mohamed Lemine Ould Cheikh, qui quitte le ministère des relations avec le parlement et la société, pour le département  de la culture de l’artisanat, en conservant le statut de porte parole du gouvernement.

Mme Hawa Tandia, ex Secrétaire Générale du gouvernement, hérite du département des relations avec le parlement et la société civile.

Source: Le calame

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge