Recours en cassation pour l’antiesclavagiste mauritanien Biram Ould Abeid (avocat)

djiby_sow_biram_brahimLes avocats du président de l’Initiative de résurgence de l’abolitionnisme en Mauritanie (IRA), Biram Ould Abeid Ould Dah, ont déposé un recours en cassation auprès de la Cour suprême après la confirmation par une cour d’appel, le 20 août dernier, d’une peine de deux ans de prison contre leur client, a-t-on appris de source judiciaire vendredi à Nouakchott. Deux autres co-accusés, Brahim Ould Bilal, vice-président d’IRA, et le militant négro-mauritanien, Djibi Sow, ont également vu la même peine confirmée par la Cour d’appel d’Aleg (258 kilomètres à l’est de Nouakchott). Le procès en appel avait été boycotté par les trois condamnés et leur défense qui l’ont considéré comme illégal dès lors qu’il n’a pas été tenu dans la circonscription judiciaire ayant abrité le jugement en première instance, en l’occurrence celle de Rosso (200 kilomètres au sud de Nouakchott). Les trois militants avaient été condamnés à deux ans de prison en janvier dernier par le tribunal de Rosso pour tentative de trouble à l’ordre, désobéissance à la force publique et gestion d’une organisation non reconnue. Ils avaient été arrêtés deux mois plus tôt après une participation à une activité de sensibilisation contre l’esclavage foncier dans les environs de Rosso. Officiellement aboli en Mauritanie en 1980, l’esclavage a été incriminé et réprimé par la loi en 2007 avant d’être classé ‘’crime contre l’humanité » par une nouvelle loi adoptée par le Parlement le 11 août dernier.

Source: Rapide Info

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge