Réduction du Vol du Bétail au Guidimakha

GuidimakhaFrontalière avec le Mali à l’Est et au Sud –est, le Sénégal au Sud, le Guidimakha est une région où les populations  avaient souffert de vol  du bétail
Un  phénomène qui dépassait  les frontières des trois Etats, le vol transfrontalier du bétail  est un fait accentué par plusieurs facteurs dont les événements tragiques de 1989.
En  effet  plusieurs jeunes, avec la complicité d’éléments en charge de la sécurité et d’individus  travaillant comme bouchers opéraient dans cette filière  aux conséquences néfastes.    Pour  certains observateurs, la souffrance que ces derniers faisaient subir aux  propriétaires d’animaux   est en réduction depuis  l’arrivée Mr Moulaye Idriss ould Moulaye Brahim comme CB de  Khabou dont relève  les localités les plus craintes en matière du vol de bétail
Au moment où certains pensent que les bandits  sont couverts, ce gendarme, lui   a toujours  traqué  les malfaiteurs   opérant  de Sabou passant par Toumbou dans la commune de Gouraye, Makhadougou   et Diogountouro   dans celle de Khabou voire même au Mali ou au Sénégal voisins
Déterminé, le C B   n’a cessé d’interpeler et de traduire en justice  ceux qui partaient  avec du bétail volé dans l’un des pays frontaliers  pour revenir avec d’autres qui étaient  égorgés et vendus nuitamment dans plusieurs localités  des arrondissements  près cités
Le phénomène de vol transfrontalier  d’animaux s’illustre par  le cas  de  Demba Mallé, un jeune originaire de Digogni, un village de  la commune de Khabou et son compagnon répondant au nom de Alassane  Demba Gagnado,  originaire lui  de Boutanda dans  la commune de Gouraye  qui ont été tués par les propriétaires des vaches  qu’ils avaient volées  dans la journée du jeudi  28/6/2012  entre Ambideedi  et Gousséla  en territoire malien
Pour son combat  de protection des personnes et de leurs biens dans l’arrondissement de Khabou et au Guidimakha  contre le phénomène de vol d’animaux  qui représente plus de  78% des cas présentés à la justice ,cet officier subalterne de la gendarmerie mérite reconnaissance des notables et leaders d’opinions qui de près ou de loin sont concernés par le  fléau social
Pour  Samba Yero Banel Ba, notable et  membre du bureau régional d’éleveurs du Guidimakha  cet  homme en unie forme  qui s’est distingué par son combat  pour la réduction voire l’élimination du vol transfrontalier des bétails au Guidimakha mérite félicitations
Et d’ajouter    que c’est grâce   aux efforts combinés de ce dernier et des magistrats  du tribunal régional de Sélibaby que  les  propriétaires de bétail dorment aujourd’hui  sans être inquiétés Pour mémoire le vol d’animaux a été  un casse tête dans cette région où les malfaiteurs  jouissaient de toute impunité au vu et au su de tous

Ba Amadou Bocar /Gaynaako
CP/Guidimakha

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge