Regain de tension dans l’est de l’Ukraine malgré le cessez-le-feu

000_TS-Par8143596_0Le cessez-le-feu est de plus en plus souvent violé dans l’est de l’Ukraine où 6 soldats ont été tués ces dernières 24 heures, selon le porte-parole de l’armée. La situation dans la région était au menu d’une nouvelle rencontre entre les ministres allemand, français, ukrainien et russe des Affaires étrangères à Berlin, la nuit dernière. Les discussions ont été délicates et n’ont pas permis de grandes avancées.

 Ce furent cinq heures de discussions « longues, intenses et en partie, très conflictuelles », selon le ministre allemand des Affaires étrangères, Frank-Walter Steinmeier, qui ne voit pas d’autre issue que politique à la crise. Les ministres ont annoncé leur volonté de mettre en place des groupes de travail sur « la sécurité, le processus politique, les questions humanitaires et les affaires économiques » dans la zone de conflit.

Un autre point fait l’unanimité : la poursuite

du retrait des armes lourdes, mais d’autres catégories d’armes, et notamment tous les types de chars. La mission d’observation de l’OSCE a évoqué ces derniers jours, des combats intenses près de Donetsk et à Chirokiné près du port stratégique de Marioupol, les armes utilisées par les deux parties étant parfois d’un calibre supérieur à 100 mm. Or, ce type d’armes devait, en principe, être déjà retiré de la ligne de front, depuis plus d’un mois.

Chaque partie s’accuse de violer le cessez-le-feu

La partie ukrainienne accuse Moscou de continuer à acheminer des armes en territoire séparatiste par les 400 km de frontière qui échappent au contrôle de Kiev. Le ministre ukrainien des Affaires étrangères a tenté d’amener sur la table la question du déploiement de troupes de maintien de la paix, mais en vain : le communiqué final n’en fait pas mention.

Six soldats ukrainiens ont été tués et 12 autres blessés dans l’Est séparatiste du pays au cours des dernières 24 heures, a annoncé mardi le porte-parole de l’armée ukrainienne, Andriy Lissenko. Ces pertes sont les plus importantes subies dans les rangs de l’armée gouvernementales depuis un mois environ.

Source: Rfi

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge