Règlement de l’agression contre Mamadou Teyib Sow

Mamadou Teyib SowCommuniqué de presse
Lacjustice a enfin repris son cours dans l’affaire du professeur Mamadou Teyib SOW, agressé physiquement le 1er octobre dernier à Aleg par l’officier de l’armée nationale, Mohamed Yahya Ould Mahfoudh,
commandant des forces spéciales d’intervention à la septième région
militaire.
En effet, la brigade de gendarmerie d’Aleg a finalement transmis le dossier au parquet d’Aleg, ce qui a incité l’officier Mohammed Yahya à recourir à l’Imam Ahmed Tijani Dia, membre de l’Association des
Oulémas à Boghé, pour intervenir pour lui auprès du collègue Mamadou
Teyib afin d’accepter ses excuses, tout en exprimant sa prédisposition
à procéder aux compensations exigées par le professeur.
Au Syndicat national de l’enseignement secondaire (SNES), tout en
félicitant le collègue Mamadou Teyib SOW pour avoir recouvré ses
droits, nous adressons nos sincères remerciements à tous ceux qui ont
contribué au règlement de cette affaire ou qui ont exprimé leur solidarité avec le collègue Mamadou Teyib. Nous remercions
particulièrement le Substitut du procureur général près la Cour d’appel du Brakna pour l’intérêt qu’il a accordé à ce dossier, ainsi
que Me Ghali Ould Mahmoud, pour le rôle important qu’il a joué en tant
qu’avocat du collègue Mamadou. Nos remerciements s’adressent également
à la brigade de gendarmerie d’Aleg pour sa gestion du dossier, au profit de la justice. Nous remercions aussi les médias qui l’ont
couverte, et surtout les professeurs qui l’ont suivie avec grand intérêt et qui ont constamment exprimé leur solidarité avec le
collègue Mamadou.

Le Secrétariat général du SNES

Source: Le calame

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge