Régulation des médias : La Mauritanie à l’école du modèle sénégalais

La Haute autorité de la presse et de l’audiovisuel de la Mauritanie (Hapa) veut s’inspirer du modèle dans le domaine de la régulation des médias.
Une délégation de la Haute autorité de la presse et de l’audiovisuel de la Mauritanie (Hapa) séjourne depuis lundi au Sénégal. L’objectif de cette mission, selon Ahmed Samba, chef de la délégation, est de partager des expériences en matière de régulation des médias, mais également s’inspirer du modèle sénégalais à travers le Conseil national de régulation de l’audiovisuel (Cnra).

La Mauritanie prépare, en début 2013, des élections municipales et législatives. Aussi, poursuit Ahmed Samba, nous avons tenu à visiter le journal « Le Soleil » qui demeure, pour notre pays et d’autres pays de la sous-région, une référence avec un fort capital d’expérience.

« Le Soleil » est très apprécié en Mauritanie, assure le chef de la délégation de la Hapa. Devant le directeur général Cheikh Thiam et des membres de la rédaction, Ahmed Samba a partagé l’expérience mauritanienne dans le domaine de la régulation. Ce, rappelle-t-il, dans un contexte de pluralité médiatique. « Outre la régulation des médias audiovisuels, nous intervenons également au niveau de la presse écrite et électronique », précise A. Samba.

Il indique qu’une démarche inclusive est privilégiée en associant pleinement les journalistes dans les différentes instances, notamment dans la répartition du Fonds d’aide à la presse. « Ce sont les journalistes qui désignent eux-mêmes les membres de ce conseil en définissant les critères d’éligibilité », souligne le chef de la délégation mauritanienne qui ajoute qu’au sein même de la Hapa, il y a un organe d’auto-régulation pour contrôler toute forme de dérive. Cette disposition est mise en place à la faveur de la dépénalisation des délits de presse intervenue il y a deux ans.

E. Massiga FAYE

Source: lesoleil


Publicité

Mauritel

Speak Your Mind