Remaniements URGENT : le futur coup de ballet du Président Aziz

aziz 2Selon des sources d’informations crédibles, l’actuel secrétaire général de la république et ancien premier ministre Dr. Moulaye Ould Mohamed Laghdaf dont l’influence est de plus en plus voyante, a été chargé depuis 24 heures en collaboration avec l’ingénieur Yahya Ould Haddemine, actuel premier ministre de proposer au président de la république une refonte en profondeur de l’organigramme et du paysage politico-économique du gouvernement actuel, à savoir la suppression de certains postes pour réduire les dépenses publiques de l’état à cause des prévisions budgétaires inquiétantes de cette année et de l’année prochaine, ainsi que le changement de certains ministres.
Selon toujours la même source, on parle en premier lieu du départ de Ba ousmane, actuel ministre de l’éducation nationale: pour cause des fuites du bac 2015. De Mohamed Raaré, actuel ministre de l’intérieur: pour cause de l’insécurité galopante que connait notre capitale politique depuis quelques mois.
De Brahim ould Daddah, actuel ministre de la justice: pour cause de sa dernière prestation devant la presse nationale et les casseroles qui continuent à faire du bruit assourdissant, dans les méandres de notre honorable justice nationale.
De Ould Ehl Ahmed Daoud, l’actuel ministre des affaires islamiques: pour cause d’inexpérience et de gestion chaotique de Ftour du ramadan 2015; ainsi que le refoulement à la frontière avec le Sénégal de nos imams et prédicateurs. Et qui constituent une gifle magistrale pour notre diplomatie religieuse.
On parle aussi de la montée probable de certaines grandes figures hautement techniques et politiques, qui étaient mises à l’écart depuis quelques années. Il s’agit: de Seyid Ould El Ghaylani, ancien président de la cours suprême.
De Abderrahmane Ould Deydi, cadre supérieur au MAED, ancien coordinateur du mouvement Al Asr et fondateur du parti sursaut de la jeunesse pour la nation. Du talentueux homme de communication Liman Cheikh, actuel secrétaire général du ministère de l’éducation nationale.
De Guisset Diallel Abou, staticien et actuel directeur des études et de la coopération au niveau du ministère du commerce. Du retour de Mint Vergés présidente de la commission des femmes au sein du parti au pouvoir UPR. De Djinda Ball, dynamique femme sociale dans sa communauté. Time will tell.

Dia El Hadj Ibrahima

Source : Mauritanies1  

 

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge