Répression policière d’une marche : Le Président de SOS-Esclaves blessé à la tête par une grenade

boubacar_messaoud2

RAPIDEINFO: La police mauritanienne a réprimé lundi 19 janvier courant une marche organisée par le Manifeste pour les droits politiques, économiques et sociaux des Haratine au sein d’une Mauritanie unie, égalitaire et réconciliée avec elle-même, pour exiger la libération des  leaders de l’IRA Biram Ould Dah Ould Abeid et Brahim Ould Bilal et le président de l’ONG Kawtale Djiby Sow, récemment condamnés à deux ans d’emprisonnement et transférés au bagne d’Aleg.

La marche a pour objectif la dénonciation de l’arbitraire et de  l’instrumentalisation de la justice à des fins de règlement de compte politique et/ou personnel.

Des premières informations parlent de la blessure  à la tête du président de SOS-esclaves Boubacar Ould Messaoud au cours de la répression violente de la marche.

La tension règne dans le centre ville, en particulier dans les périmètres des ministères de la justice et de l’intérieur et de la décentralisation.

 

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge