Retour d’Aziz : branle-bas de combat

Aux premières heures de ce samedi, où le président Aziz devrait rentrer au pays après quarante jours passés en France pour raison de santé, l’avenue principale menant de l’aéroport international de Nouakchott au palais présidentiel a été pavanée de drapeaux aux couleurs nationales, de portraits géants du président Aziz et de slogans lui souhaitant bonne guérison et bon retour.

Un branle-bas de combat loin d’être innocent et dans lequel départements ministériels et secteurs économiques ont été mis à

 contribution alors qu’on remarque une forte présence des médias venir couvrir cet évènement.


Publicité

Mauritel

Speak Your Mind