Réunion à Nouakchott de l’Initiative Africaine de la Grande Muraille Verte jeudi

Les chefs d’Etat et de gouvernement des pays de l’Initiative Africaine de la Grande Muraille Verte tiennent une réunion statutaire à Nouakchott du jeudi 23 au lundi 27 juillet.

Du jeudi au dimanche, les  experts et les ministres préparent le conclave des présidents.

Au menu du conclave, « le bilan financier et technique, le rapport d’activités de l’année 2014,  la définition  et  de l’adoption d’une stratégie de mobilisation des fonds pour le financement d’un programme axé sur une série de projets », a expliqué mercredi après midi au cours d’une conférence de presse, le Secrétaire Exécutif de l’Agence Panafricaine de la Grande Muraille Verte (APGMV), M. Ibrahima Dia, dont Nouakchott abrite le siège.

Les pays ayant adhéré à l’Initiative Africaine de la Grande Muraille verte mettent actuellement en œuvre un programme axé  sur 12 projets prioritaires qui représente une partie intégrante d’un plan d’action quinquennal 2011/2015.

Ces projets ont pour cadre de réalisation  une zone aride plusieurs milliers de kilomètres. Leur exécution doit se faire à travers une démarche inclusive associant les communautés.

    Ils portent sur des activités opérationnelles de reboisement, l’agroforesterie, l’agriculture, le pastoralisme, le renforcement du taux d’accès aux services sociaux de base, la promotion des activités génératrices de richesse pour des revenus additionnels, la gouvernance locale et le retour aux terroirs…..,

Les pays membres de l’Initiative Africaine de la Grande Muraille Verte sont le Sénégal, la Mauritanie, le Mali, le Burkina Faso, le Niger, le Nigeria, le Tchad, le Soudan, l’Ethiopie, l’Erythrée et Djibouti.

Cette initiative est justifiée par un constat: « pendant plusieurs décennies, les pays sahelo-sahariens du CICUM Sahara, à l’exception de quelques années à pluviométrie normale, font face à un déficit persistant de pluies. Ce phénomène  contribue aux facteurs anthropologiques de rupture des grands équilibres écologiques, avec des impacts sur l’environnement.

 Il y a également les pratiques agricoles non appropriées, la déforestation, les feux de brousse…..

Source: Le calame

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge