Réunion des chefs d’Etat Major de la Cédeao : Bamako, Nouakchott et Alger attendent une mission politique de haut niveau de la Cédeao


Les militaires de la Cédeao étaient en réunion vendredi 14 septembre dernier à Bamako pour discuter de ce convient de faire pour libérer le Nord Mali de l’emprise des groupes islamistes qui occupent les deux tiers du territoire malien. Cette réunion avait été convoquée par le président de la CEDEAO, le chef de l’Etat ivoirien Alassane Ouattara, suite à la requête formelle du président malien par intérim Dioncounda Traoré demandant l’aide de la Cédeao pour reconquérir la partie du territoire perdue.

Les chefs d’état-major de la Cédeao s’étaient ainsi réunis le 14 septembre dans la capitale malienne réunis pour discuter de la conduite à tenir. A l’issue de la réunion, ils ont décidé de dépêcher une mission politique «de haut niveau» dans les pays du champ que constituent la Mauritanie et l’Algérie puis au Mali afin de pouvoir faciliter le déploiement et les opérations de la mission de la Cedeao au Mali (Micema). Un communiqué transmis hier jeudi à l’Agence de presse sénégalaise indique que le Comité des chefs d’état-major (Ccem) a aussi fait «de nouvelles propositions en vue de la résolution de la crise malienne». « Ces propositions seront revues par un sous-comité des chefs d’état-major et soumises ensuite aux chefs d’Etat et de gouvernement de la Cedeao pour approbation», précise le texte, ajoutant que le comité a par ailleurs invité la Cedeao et le gouvernement malien à initier «une vaste campagne médiatique en vue d’informer et de sensibiliser la population malienne dans le cadre du déploiement de la Micema». La réunion de Bamako s’est également achevée sur «une convergence de vues entre la Cedeao et les autorités maliennes en ce qui concerne la phase 1 de l’intervention de la Mice­ma, à savoir la sécurisation des autorités et des institutions de la transition».
Cette mission, précise le communiqué, sera désormais assurée par les Forces de défense et de sécurité maliennes. Le chef d’état-major général des armées maliennes, le colonel-major Ibrahima Dahirou Dembélé, s’est «félicité» de cette décision. Cité dans le texte, M. Dembélé a également «salué l’harmonisation des positions entre la Cedeao et le Mali sur les phases 2 et 3 de la Micema». Ces phases concernent la contribution de la Micema au renforcement des capacités des Forces de défense et de sécurité maliennes à travers leur réorganisation et leur entraînement, d’une part, et le soutien à ces Forces dans la reconquête du Nord-Mali actuellement occupé par des groupes rebelles islamistes, d’autre part. S’agissant de la phase 3 de la Micema, M. Dembélé a affirmé : «Ce sont les troupes maliennes qui seront devant, personne ne fera cette guerre à la place du Mali, les autres forces (celles de la Micema) viendront en appui».
Le représentant spécial du président de la Commission de la Cedeao au Mali, Aboudou Touré Cheaka, s’est lui réjoui de la qualité du travail présenté par les participants à la conférence de planification finale pour le déploiement de la Micema ainsi que des avancées notables enregistrées à cette étape de la planification. Pour sa part, la commissaire chargée des Affaires politiques, de la Paix et de la Sécurité de la Commission de la Cedeao, Salamatu Hussaini-Suleiman, a félicité le Ccem pour les progrès notés dans la planification et remercié les autorités maliennes pour leur sens de la collaboration. L’intervention de la CEDEAO doit se faire en trois étapes. D’abord la sécurisation des institutions de la transition avec l’envoi d’un détachement de liaison et d’observation. Des forces de police pourraient être envoyées mais en aucun cas le Mali ne veut d’unités combattantes à Bamako. Ensuite la réorganisation et le renforcement des capacités de l’armée malienne. Notons que c’est le lundi 17 septembre que les chefs d’Etat de la Cédeao se retrouvent à Abidjan pour discuter du dossier malien.
Moussa Diop

Source : Quotidien de Nouakchott

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge