Réunion du Bureau Exécutif de l’UFP : La participation ou non à l’heure de vérité aujourd’hui !

UFP-MaloudNous le disions tantôt dans l’une de nos précédentes éditions, la position du parti quant à la participation ou non aux élections municipales et législatives du 23 novembre prochain, était encore flou.

Si elle satisfait le camp des participationnistes, par contre, elle fait grincer des dents les partisans du boycott. Ould Mouloud, rappelons-le, dirigeait la délégation de la COD au dernier dialogue avec la majorité avant qu’il ne suspende les concertations accusant le gouvernement et cette majorité de manque de sérieux à travers la poursuite de l’organisation unilatérale des prochaines élections.

Ainsi, soumis à de fortes pressions en interne et à l’externe par ses alliés de la Coordination de l’Opposition Démocratique, pour revoir sa position, le président du parti, Mohamed Ould Maouloud, visiblement très embarrassé par la décision du Comité Permanent qui l’a mis en minorité lors d’une réunion de cet organe, …

… s’est vu obligé de monter au créneau pour calmer le jeu et rassurer ses amis de la COD sur son intention de réunir le Bureau Exécutif de son parti mardi 8 octobre, au fin d’en discuter et statuer définitivement sur la question de participer ou non à ces élections municipales et législatives.

C’était au cours d’une réunion du bureau exécutif de l’UFP tenue comme il avait été prévu dimanche 6 octobre passé. Ce décalage montre, si besoin en était, combien ces élections divisent les militants du parti entre ceux favorable à la participation et ceux défavorable à la participation et prônent le boycott de celles-ci.

Le camp de la participation compte dans ses rangs les députés Moustapha Ould Bedredine et Kadiata Malick Diallo tandis que le camp du boycott on retrouve entre autres : le président du parti, Mohamed Ould Maouloud et l’ancien ministre Mohamed Brahim Ould Khlil.

Ce dernier, cité par le site en ligne Alakhbar considère que la décision du Comité Permanent du parti est nulle «juridiquement et politiquement ». Alors que pour le secrétaire général du parti, le député Moustapha Ould Bedredine c’est plutôt une « décision souveraine ».

Cette décision de participer aux élections n’est pas étrangère aux missions de consultation envoyées à l’intérieur du pays pour recueillir l’opinion de la base sur la question de participer ou non à ces élections.

A Boghé par exemple, la base électorale s’était prononcée clairement en faveur de la participation. L’honorable député, Kadiata Malick Diallo était membre de la délégation de l’UFP qui s’était rendue au Brakna, notamment à dans l’arrondissement de Dar El Barka à Boghé, Bababé etc.

Pour autant le camp du boycott a ses arguments aussi. A en croire ce responsable politique de l’UFP établit en France « l’avis du Comité Permanent en faveur de la participation dans les conditions actuelles – dans un but probablement conservatoire- est non seulement en contraction avec la dernière décision du BE - le boycott de toutes élections unilatérales- et en porte à faux avec l’une des résolutions du dernier Congrès sur les élections, qui correspond exactement à la décision prise par le BE ».

« Pour lui la décision prise par le Président du parti au niveau de la COD est conforme à la décision du BE et engage l’UFP. Au jour aujourd’hui toute autre décision est nulle. Il est vrai que le début du dialogue entre le pouvoir et la COD a pu créer un espoir d’une participation probable de l’opposition aux élections. Dans certaines localités, on se préparait à cette éventualité.

La suspension de celui-ci à cause du refus du pouvoir d’abandonner son agenda unilatéral et l’approche de la date limite de dépôt suivi de cet avis malheureux et regrettable du Comité Permanent ont amené certaines localités favorables à la participation à déposer des listes en catimini à la dernière minute. On compte un peu plus d’une vingtaine de listes ».

Nul doute qu’en interne une bataille s’est engagée avant l’heure pour que le rapport des forces soit en faveur de l’un ou l’autre camp. De quoi va accoucher cette réunion accouchera au finish ? Wait and see !

Moussa Diop

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge