Réunion sur le dialogue politique entre la Mauritanie et l’Union Européenne

15-12-2014-S0000012

 La septième réunion du Dialogue politique entre la Mauritanie et l’Union européenne s’est tenue le Lundi 15 décembre 2014 à la Primature.

Elle s’est déroulée sous la présidence du Premier Ministre, M. Yahya Ould Hademine, en présence des Ministres de la Défense nationale, de l’Intérieur et de la décentralisation, des Affaires Economiques et du Développement, des Finances, des Pêches et de l’économie maritime, de la Ministre Secrétaire Générale du Gouvernement, du Directeur de Cabinet du Premier Ministre, des conseillers à la Primature aux Affaires Politiques, aux Droits de l’homme, et à la communication, et du Conseiller Technique du Ministre des Pêches, ainsi que de l’Ambassadeur Chef de la Délégation de l’Union Européenne en Mauritanie et des Ambassadeurs ou Représentants de la France, de l’Allemagne et de l’Espagne.

Cette septième rencontre est prévue par les accords de Cotonou, qui établissent un cadre d’échanges pour promouvoir la coopération entre l’Union européenne et les pays de la région.

Au cours de cette rencontre, le Premier ministre a abordé avec les partenaires européens les sujets d’ordre politique et économique, les questions de coopération entre la Mauritanie et l’Union européenne, les accords de pêche, et les droits de l’homme.

Sur le plan politique et économique, les participants ont passé en revue la situation politique nationale suite aux élections présidentielles du 21 juin, et la situation économique du pays. Les deux parties se sont félicitées du climat de stabilité politique et de croissance économique qui règne dans le pays.

La réunion a également abordé le bilan de la Présidence mauritanienne de l’Union Africaine.

L’Union européenne a félicité la Mauritanie pour le rôle d’avant-garde qui a marqué l’action modératrice et de retenue du Président de la République pendant son mandat à la tête de l’UA, face aux différentes situations d’urgence et de crise en Afrique (notamment au Mali, en Centrafrique et au Burkina-Faso), et a salué la dynamique forte qu’il a engagée en faveur de la paix, de la sécurité et de la stabilité en Afrique et au monde.

En matière de droits de l’homme, le Premier Ministre a rappelé les avancées réalisées par notre pays dans ce domaine, notamment la ratification de toutes les conventions internationales en la matière, l’inscription de l’esclavage et des pratiques esclavagistes dans la constitution comme crimes contre l’humanité, l’adoption d’une feuille de route pour l’éradication de l’esclavage et du plan d’action de sa mise en oeuvre, la création de l’agence

 » Tadamoun  » pour l’éradication des séquelles de l’esclavage, l’insertion et la lutte contre la pauvreté

L’Union européenne a loué ces efforts et réitéré sa volonté d’appuyer les autorités mauritaniennes et la société civile dans le domaine des droits de l’homme.

L’Union européenne a, en outre, remercié la Mauritanie pour le rôle qu’elle a joué dans la lutte contre le terrorisme et le crime organisé dans le Sahel et ses efforts pour la stabilité de la région. Les deux parties ont souligné leur intérêt pour travailler ensemble à réaliser les objectifs du G5 Sahel dans les domaines de sécurité et de développement au niveau de la sous région.

Les deux parties ont pris note des négociations en cours pour le renouvellement de l’accord de pêche, et ont souhaité l’aboutissement rapide de ces négociations qui rentrent dans le cadre d’un partenariat stratégique qui vise la création d’emplois et la préservation de nos ressources halieutiques.

Les deux parties ont convenu de la nécessité de poursuivre le dialogue et les concertations, dans le but de raffermir les relations entre la Mauritanie et l’Union européenne, dans un esprit de partenariat fructueux.

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge