RFD: Déclaration

RFD 2Nouakchott connait depuis quelques temps une pandémie de fièvre dite « fièvre dengue » qualifiée par les spécialistes de saisonnière, sévissant cette année à Arafat comme ce fut le cas l’année dernière à Teyarett. L’hôpital  Mère et Enfant a accueilli dès le début de cette épidémie plus de sept cent enfants touchés, alors qu’un nombre similaire de patients adultes a été admis à l’hôpital de l’Amitié.

La cause principale de cette pandémie est, selon bon nombre de  praticiens de la santé, la propagation de flaques d’eau infestées par les déchets chimiques provenant de la récente campagne moribonde par laquelle les autorités prétendent vouloir exterminer les moustiques. Aussi, cette pseudo-campagne

n’a-t-elle eu comme résultats effectifs que les effets pervers dont les citoyens font actuellement les frais.

Face au mutisme complice observé par les autorités et au danger que fait peser cette épidémie sur la santé des populations, le Rassemblement des Forces Démocratiques (RFD) :

  • condamne la démission du pouvoir face à ses responsabilités qu’il a toujours négligé et le prends pour responsable des conséquences de son scandaleux silence et de son incapacité, manifeste, à faire face aux dangers qu’encoure le pays ;
  • lance un appel aux organisations nationales et internationales travaillant dans le domaine de la santé, en vue d’agir rapidement pour éradiquer ce fléau ;
  • rappelle à toutes les forces vives de la Nation qu’il est plus que jamais urgent de resserrer les rangs, avant qu’il ne soit trop tard, en vue de mettre un terme à la politique de l’autruche suivie par le pouvoir, matérialisée par ses lamentables revers et son implication dans des « affaires » n’ayant rien à voir avec l’intérêt du pays.

    Nouakchott, le 16 Chawal 1436 – 1er Août 2015

    Le Département de la Communication du RFD

 

Source: Le calame

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge