R’Kiz (Trarza): L’UPR entre le marteau et l’enclume!

RMIZ - RIMWEB.NETLe parti de l’Union Pour la République (UPR) pourrait connaitre une véritable débâcle électorale dans la course à la députation, avec le maintien de candidats décriés par la majorité de la population, a appris « mauriweb.info» de source proche de cette formation.

De même source on révèle, en effet, que le parti de l’UPR aurait décidé de maintenir les deux députés sortants, Docteur Abderrahmane Ould Tolba et Mohamed Lemine Ould Cheikh, pour briguer le suffrage des électeurs. Un choix perçu comme «une déception certaine et un frein au changement souhaité par la base du parti dans cette moughataa populeuse».

Une moughata qui est représentée par deux députés à l’Assemblée nationale. « Curieusement d’ailleurs, le dosage ethnique vécu dans les autres moughataa avec deux élus au moins, n’est pas observé à Rkiz, pourtant terreau de la contestation sociale et réceptacle de la dénonciation de l’esclavage dont l’IRA se targue souvent» regrette notre source.

Mais si dans cette configuration, Docteur Tolba (patron de la Clinique Chiva) est présenté comme un candidat potentiellement sérieux, il lui est reproché de briller par son absence sous la coupole du Parlement. L’homme serait débordé par le volume de ses affaires qui le maintiennent loin de sa mission d’élu. Par contre, Mohamed Lemine Ould Cheikh (photo), deuxième candidat UPR dans la course à la députation, et qui lorgnerait de rempiler, est présenté comme un « candidat qui fait le vide autour de lui».

«Son expérience précédente aurait dû dissuader le parti de le présenter » assure notre source. « Au-delà du fait que sa candidature est interprétée comme la mainmise d’une famille sur la vie politique de la moughataa où Mohamed Abdellahi Ould Ahmed Doua, son cousin, brigue déjà le suffrage des électeurs pour la mairie, le candidat fait une unanimité contre lui pour l’absence du sens des relations humaines».

Mais comme un malheur ne vient jamais seul, le Rassemblement National pour la Réforme et le Développement (RNRD), aurait su tisser pour la députation dans la moughataa une alliance qualifiée de « stratégique » en présentant un tandem avec lequel il faut compter. Il s’agit d’une liste commune composée de Ahmed Ould Khattri et docteur Ntaghri.

« Outre le mécontentement de la base du parti, Tawassoul semble bien lancé avec ces candidatures pour saper les postes en lice en équilibrant la représentativité ethnique et tribale » souligne notre source. Alors le changement viendra-t-il du RNRD?

La moughataa de R’Kiz basculera-t-elle dans l’escarcelle de l’Opposition Tawassoul? Même si le scrutin est encore loin, cette tournure est prévisible pour cet observateur avec la déception des électeurs UPR et le poids des candidatures présentées par Tawassoul.

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge