Rosso : la police disperse des sympathisants de Biram

police rossoCalame : La police a  fait usage, ce mardi 30 décembre, de grenades lacrymogènes pour disperser des milliers de manifestations qui s’étaient regroupés devant la prison civile de Rosso, quelques minutes après le report à mercredi de l’audience de la Cour Correctionnelle. Les manifestants  exigeant la libération de Biram Dah Abeïd et de ses compagnons abolitionnistes ont suivi les  convois de police et de la garde qui ramenaient les prévenus à la prison. Spontanément, les manifestants qui s’étaient massés aux premières heures devant le palais de justice ont convergé vers la prison.

Des renforts de police et de garde ont été acheminés sur les lieux pour disperser des manifestants restés pacifiques en dépit des pluies de grenades. Les forces de l’ordre n’ont pas procédé à des interpellations. Aucun blessé n’a aussi été enregistré. Il n’y a pas eu également de dégâts matériels.

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge