Keur Macène : moi c’est le plus fort (lequel entre les deux ?)

Boidiel -Boilil
La visite du Président de la République Mohamed Ould Abdel Aziz de 4 jours dans la wilaya du Trarza, qui devra toucher demain mercredi à sa fin, a été marquée d’une étape à l’autre par une rude concurrence entre les personnalités politiques locales, se rivalisant à tous les niveaux du séjour présidentiel, depuis la préparation, à l’hébergement en passant par la chaleur de l’accueil populaire.

Keur Macène, à la fois fief du président du parti El Wiam démocratique et social Boidiel Ould Houmeid et du ministre de l’intérieur et de la décentralisation Mohamed Ould Boilil, n’a pas dérogé à la sacrosainte règle de compétition entre ces deux grosses pontes de la moughataa, qui s’étaient livrées à une véritable démonstration de popularité et de concurrence pour réserver les plus meilleurs honneurs au chef de l’Etat.

Selon des sources en provenance de Keur Macène, le parti El Wiam, que d’aucuns s’étonnent de voir parmi les partis politiques fortement mobilisés à cette visite, alors qu’il milite au sein de l’opposition modérée, a volé la vedette au camp du ministre Ould Boilil , grâce à la grande popularité dont jouit le pachyderme du Trarza et fils bien aimé de Keur Macène.

 

Publicité

Mauritel

Speak Your Mind