Saad Louleid: « j’espère que le dialogue politique engagé se transforme en un dialogue national pour débattre des véritables problèmes que vit le pays. »

saad-ould-louleid-rimweb-netDr Saad Louleid a déclaré au lendemain du  démarrage du dialogue politique inclusif qu’il souhaite prendre part à « un dialogue national passant  aux cribles l’ensemble des questions nationale qui impactent positivement sur l’avenir du pays qu’à  des  conciliabules politiques  sans prise sur la réalité ». Le président du parti non reconnu Cohésion Nationale dit avoir relevé, avec  intérêt  l’inscription  contenue dans une banderole- « dialogue national » accroché au mur et  surtout l’engagement du président de la République à   faire appliquer et traduire dans les faits, l’ensemble des résolutions qui sortiront de ces assises.

Le président du parti d’avant-garde nationale, non reconnu,  ajoute que  lors des consultations avec le ministre secrétaire général de la présidence, Ould Mohamed Laghdhaf, son parti a  soumis  sa contribution au dialogue, reflétant sa  vision pour  la Mauritanie et des questions qu’il voudrait voir traités. Il  s’agit, entre autres, de la question de l’esclavage et de ses séquelles, de la cohabitation entre les différentes composantes du pays, de la bonne gouvernance, de la répartition équitable des ressources du pays,  de l’égalité des chances.. « Notre parti entend jouer un rôle actif dans ce dialogue et se battra pour faire passer  les questions prioritaires du pays à la place des incantations politiciennes. »

Saad Louleid dit regretter cependant, l’absence des autres partis de l’opposition et souhaite les voir se joindre au dialogue afin d’apporter leur contribution à  l’édification d’une Mauritanie  où  les  citoyens seront libres et égaux en droits et en devoirs.

Source: Le calame

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge