Sall et Jammeh invités à se retrouver  » autour d’une même table »

082d54868a3d7ff48b5d580f5d1954fcb8d3b9a2Le guide religieux El Hadji Ousmane Fansou Bodian, imam ratib de Bignona (Ziguinchor),a invité, vendredi, le président Macky Sall et son homologue gambien Yakhya Jammeh à se retrouver autour d’une même table, pour une « solution définitive et durable » au blocus de la transgambienne, à la frontière des deux pays.

« Nous ne cherchons pas à connaitre les raisons de ce blocus ou à dire qui a tort et qui a raison. Le constat est que des personnes innocentes souffrent du blocus et la solution ne peut venir que des autorités », a indiqué El Hadji Fansou Bodian.

« Les deux chefs d’Etat doivent engager un dialogue sur la question », a-t-il dit au cours de la cérémonie officielle du gamou annuel qu’il organise à Bignona et qui en est à sa 26e édition.

Des milliers de fidèles venus de l’intérieur du pays et des pays étrangers participaient à cette cérémonie qui s’est tenue aux HLM de Bignona, en présence du gouverneur de Ziguinchor, Al Hassan Sall, qui conduisait la délégation officielle.

Etaient également présents à la cérémonie officielle de la 26e édition de ce gamou, des députés de la région, dont Rama Diatta, Ibrahima Sané, Oulimata Mané et Tété Diédhiou.

Le maire de Bignona, Mamadou Lamine Keita, son homologue de Ziguinchor, Abdoulaye Baldé, des chefs de services, conseillers à la présidence de la République, des délégations étrangères ainsi que des représentants des autres confréries ont également pris part à cette cérémonie.

« Sous une grande tente, il y a plusieurs Gambiens et Sénégalais parlant les mêmes langues et pratiquant la même religion. Qui peut différencier le Sénégalais du Gambien ? Personne. Il faut que les deux chefs d’Etat s’investissent pour un retour à la normale entre les deux pays », a insisté El Hadji Fansou Bodian.

Des transporteurs sénégalais boycottent le territoire gambien depuis plusieurs mois, pour protester contre des taxes surélevées imposées par les autorités de ce pays voisin.

Devant la délégation gambienne et des officiels sénégalais représentés par le chef de cabinet du président de la République, Abdoulaye Badji, l’imam Fansou Bodioan a appelé de ses vœux pour éviter « l’installation d’une crise durable ».

« La crise casamançaise avait débuté exactement de la même façon, tout le monde avait laissé faire jusqu’à ce qu’elle prît des proportions inquiétantes. Il urge de solutionner ces difficultés au niveau de la transgambienne avant qu’il ne soit trop tard », a-t-il insisté.

Né en 1942 à Diégoune, dans l’arrondissement de Tendouck, en plein Blouf, El Hadji Fansou Bodian est un chef religieux doublé d’un soufi humaniste, connu à travers la Casamance et dans des pays de la sous-région comme la Gambie, la Guinée, la Guinée-Bissau, le Mali et la Mauritanie.

Après avoir séjourné dans plusieurs pays (Maroc, Egypte, Tunisie, Arabie Saoudite, Iran et Syrie), pour approfondir ses connaissances islamiques, il s’est établi à Bignona pour vulgariser l’Islam.

Considéré comme l’une des figures de proue de l’Islam dans la région de Ziguinchor, El Hadji Ousmane Fansou Bodian a réussi à implanter un réseau de plus de 300 écoles et instituts islamiques pour la formation des jeunes et l’encadrement de plusieurs imams sénégalais et de pays étrangers.

Il est aussi connu pour ses nombreuses démarches dans la recherche de la paix en Casamance et l’instauration d’un dialogue interreligieux.

Source: Seneweb

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge