SALON DE L’EMPLOI: Lancement des travaux de la seconde édition


Les travaux de la seconde édition du salon de l’emploi 2013 organisée annuellement par la fédération des services et des métiers libres relevant de l’Union nationale du patronat mauritanien (UNPM), avec la collaboration avec le ministère délégué auprès du ministère d’Etat à l’éducation nationale, à l’enseignement supérieur et à la recherche scientifique, chargé de l’emploi, de la formation professionnelle et des technologies nouvelles ont été ouverts, mercredi, au Centre International des Conférences de Nouakchott.

Le salon de l’emploi 2013 comporte 30 pavillons, à travers lesquels diverses sociétés nationales exposent leurs produits.
Il fait également le bilan des réalisations relatives à la résorption du chômage, à la formation professionnelle, aux choix stratégiques, à la promotion de l’emploi et des entreprises des jeunes ainsi qu’au partenariat entre les secteurs public et privé.
Dans son mot pour l’occasion, le ministre délégué auprès du ministre d’Etat à l’Education Nationale, chargé de l’emploi et de la formation professionnelle, M. Mohamed Ould Khouna a indiqué que cette manifestation; qui s’inscrit dans le cadre des efforts déployés par son département; vient épauler l’action engagée par le secteur public en vue de créer des opportunités d’emploi et de résorber le chômage.
Il a ajouté, par ailleurs, que les pouvoirs publics oeuvrent actuellement à l’élaboration de stratégies destinées à améliorer le secteur et à répondre aux exigences du marché de l’emploi.
Le ministre a, en outre, rendu hommage au rôle efficace joué par le secteur privé pour impulser le développement dans le pays.
Pour sa part, le président de la fédération des services et des métiers libres, M. Mohamed Ould El Waled a indiqué que l’objectif de cette activité est de pousser les sociétés mauritaniennes à encourager l’emploi, insistant sur la nécessité impérieuse d’assurer une adéquation entre la formation et les besoins du marché.
Il a, enfin, souligné que la réalité a montré que certains comportements négatifs constatés chez les jeunes sont dus à des facteurs liés à l’oisiveté.
Plusieurs membres du gouvernement, le wali de Nouakchott ainsi que de nombreuses autres personnalités ont assisté à cette cérémonie.

Source :AMI

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge