Sanction collective des 47 policiers grévistes de Timbedra

police-rimweb

police-rimweb

La DGSN a décidé de punir les  47 policiers grévistes, qui  avaient observés en aout dernier une  grève de la faim à Timbedra  dans le Hodh Charghi,  pour exiger le paiement d’indemnités promises par leurs supérieurs contre des efforts supplémentaires destinés à renforcer le dispositif sécuritaire à l’occasion du  séjour du Président de la République  Ould Abdel Aziz dans la wilaya pour animer  de l’émission annuelle Ligha Chaab.

Tous les policiers grévistes, exception faite de leur chef (brigadier chef) , qui selon les instructions a fait l’objet d’une machination, ont été répartis sur des localités sises dans la vallée du fleuve Sénégal  et Chami dans le Nord du pays.

Une mesure punitive qui s’inscrit un cadre disciplinaire, alors qu’après l’acheminement du groupe rebelle de Timbedra vers la capitale Nouakchott, des craintes de voir le groupe totalement radié du corps de la police avaient été évoquées.

Les grévistes  qui sont des agents, des brigadiers et le chef,  réclamaient  9 jours de prime à raison de 5000 UM par jour et par policier, soit un totale de 45000 UM.  Au lieu de voir leurs droits régularisés, ils sont mutés dans zones éloignées de leurs familles et de leurs intérêts résidentiels.

Source : RAPIDEINFO

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge