Sans appui, elle reste déterminée à combattre l’insécurité alimentaire au Guidimakha

Hasinetou BaHasinetou Ba est  le nom de la femme qui s’est invertie dans la riziculture et dans du maraichage  pour combattre l’insécurité alimentaire  depuis plus de vingt six ans à Sélibaby, capitale régionale du Guidimakha. Propriétaire d’une coopérative agricole   située à quelques mètres  à l’ouest  de la délégation  de l’agriculture cette dame  fait  montre de sa volonté et  détermination de lutter pour l’autosuffisance alimentaire.

Grâce donc  à son dynamisme et son amour du  travail  Hassi Ba travaille un hectare de terre  dans une zone inondable en période d’hivernage. Elle utilise une partie de son domaine pour   la culture du riz  et le reste pour maraichage. Sans moyens ni appui nous dit  elle, qu’elle est parvenue à récolter une tonne de riz de marres au cours de l’hivernage passé sans compter cent planches servant de maraichage pour des  choux, des carottes, et d’oignons et d’autres légumes sollicités pour enrichir les plats quotidiens

Consciente de l’appartenance  de la Mauritanie  du Sahel  qui fait face  à des crises récurrentes se manifestant par l’aggravation des niveaux d’insécurité alimentaire et nutritionnelle au niveau des populations vulnérables dont le nombre s’accroit d’année en année, l’agricultrice se lance dans l’irrigué et aux cultures sous pluies dans le souci le combler le manque du marché qui se trouve dans l’obligation de faire recours au Mali et au Sénégal voisins pour assurer quotidiennement les besoins légumiers et fruitiers.

Malgré qu’elle soit confrontée au manque d’eau, elle reste   armée de la volonté de voir la  région  du Guidimakha développée et fait de l’agriculture est une ambition.

Amadou Bocar Ba /Gaynaako

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge