Sans la complicité des autorités mauritaniennes, Birame ne peut falsifier aucun parrainage…

 Mutantes

Après l’APP qui a accusé Birame d’avoir falsifié la signature d’un de ses membres,  Bilal Ould Bareck, conseiller de la commune de Riyadh, voilà maintenant Bâ Bocar Soulé maire UPR de Bagodine qui dit vouloir porter plainte contre Birame après avoir vu son nom inscrit au numéro 21 des parrains de la candidature du leader de l’IRA.

On dirait que ni l’APP ni le maire de Bagodine ne connaît la loi pourtant elle est claire. Comme nous l’avions rappelé dans un article précédent à propos de la difficulté que rencontrait Birame à être parrainé, tout parrain devant légaliser sa signature devant les officiers de la police judiciaire or cela ne peut pas être fait sans la présence du signataire. J’en veux pour preuve que lorsque je suis allé au consulat français pour légaliser ma signature qui devait être apposée sur un document important, il a fallu que je signe le document sous les yeux des autorités compétentes sinon comment légaliser une signature ?

Peut-on imaginer Birame, dont la candidature est surveillée de près, verser dans le trafic de signatures alors que la loi prévoit que la liste sera rendue publique ? Peut-on imaginer que le conseil constitutionnel donne son aval à une candidature sans obéir à un ordre venu d’en haut ? Il ne faut pas oublier que, sous Taya,  l’actuel président du conseil constitutionnel est l’homme sous lequel la plus grande fraude de tous les temps au baccalauréat a eu lieu quand il était ministre de l’éducation nationale car on trouvait les corrigés des épreuves la veille des examens dans de nombreuses papeteries ; cela ne veut pas dire que l’homme soit coupable mais responsable, c’est inévitable… 

Veut-on désormais faire un procès à Birame pour annuler sa candidature ? C’est possible car le pouvoir très fébrile, navigue à vue et il est bien possible que le camp de l’annulation de la candidature de Birame l’ait emporté à la présidence sur celui qui y trouverait quelques avantages pour montrer combien le personnage ne compterait pas plus de mille soutiens.

Ainsi si l’APP, dont le sinistre président boycotte l’élection pour éviter de démissionner d’un poste juteux et le maire de Bagodine accusent Birame d’avoir falsifié des signatures, ils accusent en même temps les autorités mauritaniennes sans lesquelles aucune signature ne peut être légalisée. De toute façon, Birame semble avoir recueilli 135 signatures alors que 50 suffisent selon la loi :

Ainsi : «  Règlement N002 du 5 août 1997 complétant les procédures suivies devant le conseil constitutionnel relatives à l’élection du président de la république

Article 1 : Les présentations de candidature à la présidence de la république par les conseillers municipaux sont rédigées sur papier libre et signées par leurs auteurs. Elles doivent être légalisées par les officiers  de police judiciaire, la qualité de conseiller municipal est attestée par le ministre chargé de l’intérieur. Cette attestation doit indiquer la wilaya à laquelle appartient le conseiller municipal ainsi que sa moughataa et sa commune

Article 2 : la candidature à la présidence de la république n’est recevable que si elle est présentée par au moins 50 conseillers municipaux, plus de 1/5 de ces conseillers  ne pouvant être élus des circonscriptions d’une même wilaya. Aucun élu ne peut présenter plus d’une candidature. En aucun cas ces présentations ne peuvent faire l’objet d’un retrait après dépôt.

Article 6 : «les noms, les qualités et l’origine des élus qui ont parrainé les candidatures à la présidence de la république  sont également rendus publics par le conseil constitutionnel 20 jours au moins  avant le premier tour du scrutin dans la limite du nombre exigé pour la validité de la candidature. »

Reste une question : pourquoi Birame n’exige-t-il pas que le pouvoir reconnaisse son organisation IRA avant d’accepter de se présenter ? 

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge