Sans presse libre ?

Sans presse libre, aucun combat ne peut être entendu. Comment lutter contre le fléau des enfants soldats ou défendre les Presse libredroits des femmes ? Comment préserver notre environnement si les journalistes ne sont pas libres de rapporter les faits, de dénoncer des abus et d’interpeller la conscience générale ?

Dans certains pays, les tortionnaires cessent leur triste besogne le jour où la presse parle d’eux. Dans d’autres, ce sont les hommes politiques corrompus qui abandonnent leurs pratiques illicites lorsque les journalistes d’investigations publient des informations compromettantes. Ailleurs encore, des massacres sont empêchés lorsque la presse internationale pointe son regard et ses caméras.

C’est pourquoi, depuis plus de 25 ans, Reporters sans frontières se mobilise contre la censure des médias et pour la liberté d’information. Nous avons déjà remporté de nombreuses victoires, mais le combat n’est pas fini pour autant : chaque année, environ 500 journalistes sont arrêtés, 1000 autres agressés ou menacés, et plus de 500 médias sont censurés.

Nous sommes donc plus déterminés que jamais à poursuivre nos missions :

Photographie journaliste en danger

> Défendre les journalistes emprisonnés ou persécutés pour leur activité professionnelle


Photographie journaliste en danger

> Permettre à chacun d’avoir accès à l’information libre en luttant contre la censure


Photographie journaliste en danger

> Accorder chaque année près de deux cent bourses d’assistance à des journalistes ou des médias en difficulté, ainsi qu’aux familles de reporters emprisonnés


Photographie journaliste en danger

Agir pour améliorer la sécurité des journalistes, notamment dans les zones de conflit

 

Reporters sans frontières, c’est aussi une source d’informations incontournable, comme le classement mondial de la liberté de la presse diffusé en janvier.

Reporters sans frontières, c’est enfin des campagnes médiatiques d’envergure, des opérations coup de poing régulières, et la publication trois fois par an de l’album « 100 photos pour la liberté de la presse », l’une de nos principales ressources financières.

Aujourd’hui, nous devons faire face à de nouveaux défis : la censure prend de nouvelles formes et s’installe sur Internet; de nouveaux outils sont nécessaires pour protéger ceux qui transmettent ou reçoivent l’information; des situations d’urgence humanitaire posent de nouvelles questions quant à l’importance des médias dans un processus de reconstruction.

 

Ces défis, nous comptons bien les relever, avec l’aide de tous ceux qui, comme vous, s’intéressent à notre travail et soutiennent nos actions.

A bientôt sur notre site internet

L’équipe de Reporters sans frontières

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge