Santé Sud : Intervention pour l’ouverture de la célébration de la journée mondiale de la santé mentale


Investir dans la santé mentale
Mesdames, messieurs
Chers invité,
Avant de commencer, je voudrais en tant que représentant de l’ONG Santé Sud, rendre hommage au Dr Ahmed Ould Hamadi. Il a été un personnage éminent de la psychiatrie mauritanienne et je voudrais lui témoigner tout mon respect pour son engagement et son combat. Ce texte lui est dédié. Que la terre lui soit légère.

Investir dans la santé mentale, voila un thème fort à propos, quand on sait combien la santé mentale est le parent pauvre des services sanitaires. Investir dans la santé mentale sonne alors comme un cri, comme un rappel que la maladie mentale peut toucher tout le monde et que si les formes qu’elle peu prendre sont parfois difficiles à assumer par nos sociétés, elles sont avant tout l’expression d’une souffrance.

Fermer les yeux, ne rien faire, oublier, cacher, par honte de ce que la maladie renvoie ou par crainte d’être soi même stigmatiser, c’est participer à cette idée reçu que la santé mentale se diviserait en 2, d’un coté les fous et de l’autre les gens normaux.

Le terme Santé Mentale n’est pas seulement une formule politiquement correcte, il exprimer la diversité d’un champ bien plus large que ce dualisme. Selon l’OMS la santé mentale, ou plutôt la bonne santé mentale se définit comme « un état de bien être dans lequel l’individu réalise ses propres capacités, peut faire face aux tensions ordinaires de la vie, et est capable de contribuer à sa communauté ». Cette définition met en avant un état d’équilibre que chacun arrive à maintenir dans sa vie de tous les jours. Or un état d’équilibre n’est pas évident à garder sur toute une vie, il suffit parfois de pas grand-chose pour vaciller, personne n’est à l’abri d’un coup de vent. Et quand ce coup de vent arrive, qu’il vous mette à terre ou vous fasse simplement trembler, il est essentiel de trouver un appui.

La santé mentale doit être prise au sérieux. Bien sûr il faut investir dans la santé mentale, il faut créer des structures, former du personnel, sensibiliser les populations…

Mais il faut aussi prendre garde à ce qu’on entend par « investir ». Que cet investissement ne soit pas simplement une façon de se réconforter et se dire qu’on fait quelque chose puisqu’on dépense, une façon de se donner bonne conscience, ou devrais je dire de s’acheter une bonne conscience. Alors, Oui il faut investir dans la santé mentale, il faut y mettre les moyens, mais, il me semble qu’il faut aussi entendre ce cri dans sa forme pronominal : « S’investir dans la santé mentale »

Vous avez en Mauritanie des exemples illustres, qui ont bâti la psychiatrie moderne, qui l’on fait naitre et qui continues à se battre pour que les personnes en souffrance trouvent des soins adaptés. Mais, même si elle est en lien avec le reste, la psychiatrie n’est que la partie visible du vaste champ qu’est la santé mentale. La santé mentale doit être prise en charge de façon transversale et ne pas se rétrécir au domaine des spécialistes, aussi investit soient ils. Les centres de santé sont concernés, les écoles, les universités, des services sociaux des communes, la justice, la protection civile… Bref la santé mentale est l’affaire de tous. Chacun doit s’investir.

La création récente sous l’impulsion du Ministère de la Santé, du 1er Conseil de santé mentale, rentre en tout cas dans cette démarche. Il devrait permettes de formalise et de coordonner le réseau de santé mentale au niveau de la Communauté Urbaine de Nouakchott en intégrant toutes les diversités de ses composantes. Je suis convaincu que cette initiative permettra non seulement de renforcer les offres de soin au publique mais contribuera aussi à lutter contre la stigmatisation dont souffre encore la santé mentale. Je souhaite longue vie à ce nouveau conseil présider par la Communauté Urbaine de Nouakchott et en félicite les membres qui, sans conteste, contre vents et marais, s’investissent dans la santé mentale.
Je vous remercie pour votre attention.

Source:Cridem

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge