Sebkha :La délégation ministérielle de sensibilisation au RAVEL a délivré son message et a entendu les plaintes citoyennes !

RIM-DiviseeLa Maison des jeunes de Sebkha a abrité un meeting d’information d’une délégation ministérielle composée de M.Thiam Djombar ,ministre des finances et Madame Fatma Habib ,ministre de la formation professionnelle et des Technologies de l’Information et de la Communication en présence du Hakem de Sebkha qui a introduit la communication en précisant que l’objet de cette visite ministérielle était…

…en fait, une sensibilisation gouvernementale pour rehausser le niveau de l’affluence à l’inscription au RAVEL dans cette Moughataa sinistrée suite aux inondations consécutives aux dernières fortes précipitations.

La parole était passée à M.Thiam Djombar qui a d’emblée dit que la mission de la délégation n’était pas politique mais gouvernementale et vise à informer la population de la Moughataa de Sebkha du retard constaté en matière d’inscription au Recensement Administratif à Vocation Electorale (RAVEL),de telle sorte que sur le plan national seuls neuf cent milles citoyens ont été inscrits jusqu’ici.

Ce qui représente à peine 50 % du nombre d’électeurs potentiels dénombrés en 2009 .Il a également précisé qu’au niveau de la Moughataa de sebkha 5000 cartes produites n’ont pas été retirées du centre d’état civil . Il a insisté sur le fait que sans inscription au Ravel pas de participation au scrutin prochain et la clôture des inscriptions est pour bientôt, soit moins de deux semaines !

C’était au tour de Madame Fatma Habib d’abonder dans le même sens en expliquant que cette sensibilisation citoyenne ciblait l’habitant de la Moughataa ,nonobstant son appartenance politique du fait que le vote est un devoir citoyen avant tout.

Le débat ouvert ,certaines caciques de la Moughataa se sont succédé à la tribune pour souhaiter la bienvenue à la délégation ministérielle qui les a honoré par cette visite et ont loué la présence permanente du Hakem au cours de tous leurs déboires subies à la suite des inondations qui ont transformé leur Moughataa en une gigantesque marre qui apporte avec elle les désagréments multiples dont le plus grave serait la maladie de leurs enfants qui y patinent au quotidien.

C’était autour du représentant local de l’APP qui croyait que la mission de la délégation ministérielle devait être du ressort de la CENI pour éviter d’avoir un caractère politique. Mais selon lui les obstacles à l’inscription sont ceux de l’enrôlement par les comportements bureaucratiques des responsables du centre d’état civil d’une part et du montant élevé de 1000 ouguiya qui peut constituer une véritable fortune pur une famille démunie de 10 personnes par exemple.

Il demande que ce montant soit révisé à la baisse pour accélérer les retraits. Un groupe d’ONG issus de la Plateforme des Acteurs Non Etatiques de Mauritanie , mobilisés pour la circonstance par Me Moctar Mamadou Diallo ,Point focal de la société civile ont partagé leurs expériences de mobilisation pour l’ensevelissement des eaux de pluies en collaboration avec tous les acteurs déployés sur le terrain ,un peu partout à Nouakchott (Socogim PS ,cité socogim Plage,etc..) et ont dit leur disponibilité pour accompagner les acteurs locaux de la Moughataa sous la supervision du Hakem de Sebkha.

Reprenant la parole à la suite de l’intervention ,le Ministre des finances a tenu à rappeler que la faible pluviométrie habituelle de Nouakchott faisait qu’on ne pouvait imaginer d’inondation dans le périmètre de Nouakchott.

Depuis quelques années seulement cette pluviométrie s’est accrue quelque peu, mais le niveau qu’elle a atteint cette année a surpris tout le monde y compris les plus initiés. Face à cette situation, le Président est descendu sur le terrain avec son premier ministre deux fois déjà et les ministres concernés sont quotidiennement sur tous les fronts avec une mise en œuvre d’une enveloppe financière faramineuse consacrée par le budget général de l’état à ces inondations.

Cette situation exige le déploiement à grande échelle de l’effort combiné de l’état, des acteurs politiques et de la société civile. Quant à la campagne de sensibilisation pour l’inscription au RAVEL , elle devra être poursuivie à travers une commission qui sera mise sur pied par le HAKEM de sebkha incessamment. Et nous pouvons compter sur les efforts de toutes ses bonnes volontés pour améliorer sensiblement le taux d’inscription au RAVEL à sebkha dans les délais impartis.

La séance a été levée pendant que mon voisin espérait encore avoir une réponse à une question relative à un rendez vous pour assainir les environs de sa demeure, lui qui affichait comme un trophée son reçu de recensement du RAVEL au su et au vu de l’assistance.

Source : egaleur

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge