Sécurité : Les patrouilles de la gendarmerie nationale à Arafat, Dar-Naim et Toujounine ont donné des résultats concluants

GL SOULTAN MED ESSWAD

RIMWEB-La gendarmerie nationale entreprend depuis une semaine, une vaste campagne de sécurisation dans sa zone d’intervention à Nouakchott à savoir les Moughataa d’Arafat, Dar-Naim et Toujounine , où, les masses se plaignaient d’une insécurité grandissante. Notons qu’au cours de cette opération, les services de la gendarmerie ont mobilisé un important effectif doté d’un matériel adéquat pour remplir leur mission.

Une semaine durant, des patrouilles motorisées de la gendarmerie ont réussi à mener une vie difficile aux gangs et réseaux de malfaiteurs qui réalisaient des opérations des opérations de vols, de cambriolages et d’agressions dans les quartiers de MellahTarhil, Ghandahar et Dar-Naïm, supposés être « des angles torrides et difficiles « .

Sur place, la Gendarmerie Nationale effectue des rondes de vigilance de 20 heures à 6 heures du matin. Environ plus d’une quarantaine de véhicules et quelques deux cents hommes sont mobilisés dans cette action de sécurisation, qui s’est développée même jusqu’au fin fond des extensions de Tarhil et Mellah, où les branchements de l’éclairage public font encore défaut.
Cette campagne menée par la Gendarmerie Nationale a été saluée par les populations d’Arafat, Dar-Naim et Toujounine, des zones considérées comme les plus peuplées de la capitale, où, une recrudescence de la criminalité avait élu domicile. « Notons qu’avec les descentes des hommes de la gendarmerie, les habitants de cette partie de Nouakchott vaquent désormais aisément à leurs occupations en toute quiétude » renchérit une femme interrogée par Tawary.

« Il y a quelques jours, on vivait difficilement à cause de la flambée des vols et des agressions. Et avec la présence régulière des gendarmes dans les rues et les ruelles dès la tombée de la nuit jusqu’au petit matin, on arrive à dormir, même dans les cours des maisons », lance un boutiquier dans un quartier de Tarhil.

Pour évaluer ce travail, nous avons contacté une source sécuritaire, qui a affirmé que depuis le lancement des patrouilles dans le but d’assurer la sécurité aux populations par la gendarmerie nationale, personne n’est venue se plaindre pour un cas de vol, ni d’arnaque et non d’agression, au niveau des différents commissariats de police des départements d’Arafat, Toujounine et Dar-Naïm.

Selon les informations qui nous sont parvenues des zones confiées par les autorités à la gendarmerie pour la sécurité des personnes et de leurs biens, les populations réclament l’ouverture de postes permanents de sécurité pour parer à d’éventuelles descentes de la part des bandits. « Les gendarmes ont redoublé de vigilance et intensifié les patrouilles et les contrôles dans les quartiers et mêmes les zones non éclairées par arrêter les malfaiteurs », a conclut un habitant de Mellah.

Avec Tawary

 

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge