Sédhiou : Des tirs à l’arme lourde sèment la panique à Djibanar

Les habitants du village de Djibanar dans le département de Goudomp (région de Sédhiou) ont passé une nuit longue. Des tirs nourris à l’arme lourde entre des éléments supposés appartenir au mouvement des forces démocratiques de Casamance (Mfdc) et des éléments de l’armée sénégalaise les ont empêchés de fermer l’œil.

Notre source indique que des individus étrangers au village ont été signalés aux forces de sécurité de la zone en début de soirée.

 Mais ce n’est qu’à 4 heures du matin, poursuit la même source, qu’ils ont voulu faire irruption dans le village. Les militaires se sont farouchement opposés et les ont repoussés jusque dans leur dernière retraite, ce qui a semé la panique chez les populations toute la nuit durant.

Pourtant, le 23 janvier dernier, autorités sénégalaises et bissau-guinéennes ont organisé dans le village une rencontre pour sceller définitivement la paix. Elle avait était organisée par l’Usaid/ Afex et présidée par l’ancien préfet Amadou Sakho. Mais l’on a souvent l’habitude de dire : « chassez le naturel, il revient au galop ».

Seneweb


Publicité

Mauritel

Speak Your Mind