Ségolène Royal va être nommée vice-présidente de la BPI

L’ancienne candidate socialiste à l’élection présidentielle Ségolène Royal va être nommée vice-présidente de la Banque publique d’investissement, a annoncé mercredi le président de la BPI Jean-Pierre Jouyet.

« Elle sera donc vice-présidente de la Banque publique d’investissement », a déclaré sur France Inter le directeur général de la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC).

Le nom de la présidente de la région Poitou-Charentes sera proposé lors du premier conseil d’administration de la BPI qui doit se tenir jeudi, a précisé Jean-Pierre Jouyet.

« Compte tenu de ses capacités, si j’ose m’exprimer ainsi, en terme de communication, elle pourra jouer un rôle important en tant que porte-parole de la BPI », a-t-il indiqué.

« Comme c’est un conseil paritaire, le fait qu’il y ait un président homme et une vice-présidente femme est une bonne chose et puis c’est un tandem entre un haut fonctionnaire et une grande responsable politique », a-t-il poursuivi. « Je pense qu’elle saura bien porter la parole de la Banque publique d’investissement sur le plan politique ».

La banque publique d’investissement est chargée d’apporter un soutien financier aux petites et moyennes entreprises et aux entreprises de taille intermédiaire.

La BPI, dont l’Etat et la Caisse des dépôts et consignations (CDC) sont actionnaires, doit permettre de réunir dans chaque région, grâce à des guichets uniques, plusieurs structures déjà existantes, notamment le Fonds stratégique d’investissement (FSI), OSEO – la banque des PME – et CDC Entreprises, une filiale de la CDC.

Atlasinfo


Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge