Selibaby: Des conseillers municipaux accusent le maire de mauvaise gestion et réclament son départ.

Guidimakha

Revenue à l’Union pour la République (U P R) formation au pouvoir  à l’issue du second tour des élections législatives et municipales de Novembre 2013, la commune  de Selibaby devient  zone de divergence entre élus. Avec dix (10) conseillers dont un régisseur, l’U PR  peine à  tenir promesses .En effet au niveau de cette commune où le changement était espoir pour les assoiffés  de développement de leur ville, les réalisations cèdent place   aux tensions non seulement entre conseillers de différents partis, mais entre ceux  de  la même formation politique,l’U P R. Dans une correspondance adressée au ministre de l’inférieur et de la décentralisation par voie hiérarchique, les collaborateurs dans les normes avec le maire réclament  l’envoi d’une mission de contrôle  et exigent la démission du premier citoyen de la ville de Selibaby qu’ils accusent de mauvaise gestion.

 

Source : Amadou Bocar Ba

 

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge