Selon le blogueur mauritanien, Diko Hanoune les propos apologistes du crime de l’esclavage de Me Wade ne peuvent rester impunis!

Diko HanouneRapideInfo: Nous savions l’idée qui traverse la tête de certains faux semblants d’être des militants qui prétendent, la lutte c’est sur le terrain seulement.  En vérité ils sont gênés par nos actions depuis l’extérieur qui bloquent, perturbent leur sale besogne de mesquineries, trahison à répétition donc ils se murent derrière l’idée qu’il faut rassembler tout le monde dans un enclos comme des moutons dans un abattoir pour nous faire taire.

La lutte se passe là où on se trouve. La preuve en prison les braves vrais combattants décidés, Biram Dah et ces codétenus arrivent à se faire entendre pendant que des salauds sont là derrière leurs écrans pour nous cracher leur venin d’aigris menteurs qui n’arrivent pas à avaler leur couleuvre d’amertume comme des chiens enragés.

On ne peut pas être un bon militant dans n’importe quelle cause sans accepter le moindre sacrifice et  efforts. C’est pourtant le constat qu’on peut faire dans le milieu des noirs mauritaniens, tout le monde crie que sommes victimes de ceci, cela mais personne ne veut consentir le moindre sacrifice ni efforts.

Oui à défaut de sacrifier sa vie pour libérer tous les opprimés, il faut au moins accepter d’investir son temps, mettre ses moyens matériels et économiques à la disposition de ceux qui se battent au péril de leurs vies. Ils sont là entrain de pleurnicher pour un oui ou non, certains n’hésitent pas à vouloir donner des leçons pendant qu’ils se cachent même pour écrire une opinion.

La situation désastreuse du nègre au pays des esclavagistes mauritaniens arrange pas mal de nègres complexés qui ont dans l’esprit ce que pense Me Wade du président  Macky Sall. La féodalité que nous avions soulevé, fut qualifié aussitôt par certains à la pointe de l’hypocrisie « D’un faux débat », passe désormais à un débat au niveau international.

Certains Africains resteront petits quels que soient les diplômes et cursus universitaire à cause du mensonge et l’hypocrisie. Je me demande comment les africains qui sont purs produits de la colonisation arrivent-ils à prétendre à une certaine aristocratie? Comment un colonisé peut être aristocrate où noble?

Apparemment la noblesse occupe tout un symbole de traîtrise africaine dont certains ont trahi les africains pour appuyer les colons à coloniser l’homme noir sur terre. Voilà le sens de cette fausse noblesse qui n’est rien d’autre que l’exhiberance sans moral de la traîtrise assumée.

Lorsque Sarkozy disait l’africain doit s’assumer pour entrer dans l’histoire lors de son discours au Sénégal sous le règne de Me Wade, tout le monde cria haro la France colonisatrice qui insulte, profane la mémoire de l’Afrique, quand c’est Me Wade gardien du temple  l’île de Gorée qui insulte les africains, traite un président de la république d’un sous homme esclave « Diam lée -Maccudo» qu’il allait vendre si le marché de l’île de Gorée n’était pas interdit, on banalise ses propos aussi graves pour disculper, blanchir le vieux africain alors qu’en Europe on juge encore des nazis même à l’âge de 100 ans.

 Wade est loin d’être un animal politique comme le croient certains mais une bête de somme pure et dure, les ONG panafricaines doivent monter au créneau sans l’aval du président Macky, de X ou Y en faisant savoir qu’il ne sera jamais admis ni permis  aux Africains de faire ricaner des journalistes et le monde entier sur un crime  contre l’humanité commis sur les africains qui est l’esclavage comme d’ailleurs aucun juif n’ose se moquer de la Shoa sur terre. Il faut être ferme sur toute la ligne pour se faire respecter.

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge