Semaine de la francophonie : L’école Diamly revisite l’œuvre de Djibril Hamet Ly

école DiamlyRimweb: Pour marquer cette semaine de la francophonie, les élèves écoles de cet établissement à travers un spectacle tenu au centre culturel marocain le 15mars dernier, ont rendu hommage à feu Djibril Hamet Ly, poète, dramaturge fondateur de cet établissement dont la majorité des apprenants sont des filles.

La démarche consistait à «  reprendre sur scène les œuvres » de Djibril H.Ly témoigne Athié Mohamed Mechry, homme de culture. Le prof Tidiane Diagana témoigna pour sa part en ces termes poétiques : « les corps périssent mais les écrits rebondissent par de là les hommes ».

Une façon de dire peut être que « Ceux qui sont morts ne sont jamais partis Ils sont dans l’ombre qui s’éclaire Et dans l’ombre qui s’épaissit, Les morts ne sont pas sous la terre Ils sont dans l’arbre qui frémit, Ils sont dans le bois qui gémit, Ils sont dans l’eau qui coule, Ils sont dans l’eau qui dort » comme le disait le poète Birago Diop.

Awa Seydou Traoré

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge