Sénégal: Abdoulaye Baldé dans le filet de la CREI

BALDE

Au Sénégal, Abdoulaye Baldé (ami de K.Meissa Wade ) a franchi la porte des bureaux de la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei),hier, lundi 11/08, en fin de matinée. Le maire de Ziguinchor et ex-collaborateur de Karim Wade,fils de l’ex-président sénégalais,Abdoulaye Wade, devait répondre à une mise en demeure. La justice sénégalaise lui demande de justifier l’origine licite d’un patrimoine estimé à 7 millions d’euros (maisons,parcelles, argents dans des comptes en banques et des sociétés). La Cour doit à présent étudier le dossier. L’homme a été élu fraîchement lors des dernières élections municipales devant le candidat du parti au pouvoir.

Abdoulaye Baldé est sorti décontracté de son interrogatoire avec le procureur spécial près la Cour de répression de l’enrichissement illicite. Le maire de Ziguinchor et ses avocats ont déposé un dossier de réponse de 30 pages appuyé d’un rapport d’expertise.Devant la CREIBaldé était entouré de ses compagnons de lutte qui ont organisé dans la foulée une Assemblée générale de son parti, afin de donner une réponse politique à cette convocation.

Le maire de Ziguinchor compte sur ses alliés de l’opposition. Idrissa Seck, le président du Rewmi, a fait le déplacement pour marquer son soutien. « Seuls les dossiers des adversaires politiques sont passés au crible », relève un proche d’Idrissa Seck. « Nous dénonçons une gestion sélective des dossiers judiciaires », poursuit-il. Parmi les autres personnalités emportées par cette » traque » et qui ont également eu à justifier leur patrimoine figurent une ancienne sénatrice libérale ou encore l’ancien directeur du cadastre.

Selon les informations que nous détenons, la CREI interdit à toutes les personnes accusées d’enrichissements illicites de quitter Dakar, la capitale sénégalaise.

Source: Tawary.com

 

 

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge