Sénégal : Abdoulaye Wade sera candidat du Pds pour les élections de 2017…

L'ancien président Abdoulaye WadeAlors que les analystes politiques ont abordé une possible candidature de Wade père pour 2017, le dernier Premier ministre du régime libéral a fait, hier, une révélation de taille, en marge de la Conférence inaugurale de l’Iam sur l’éthique en politique qu’il animait.Souleymane Ndéné Ndiaye Rechercher Souleymane Ndéné Ndiayea assuré que «MeAbdoulaye Wade Rechercher Abdoulaye Wade sera le candidat du Pds en 2017».
MeAbdoulaye Wade Rechercher Abdoulaye Wade serait-il le plan B du Parti démocratique sénégalais (Pds), au cas oùKarim Wade Rechercher Karim Wade ne serait pas apte à prendre part à la prochaine élection présidentielle ? En tout cas, pour son ancien Premier ministre Souleymane Ndéné Ndiaye, il n’y a aucun doute sur cette question. «MeAbdoulaye Wade Rechercher Abdoulaye Wade sera le candidat du Pds en 2017», clame-t-il, en marge de la Conférence inaugurale de l’Iam sur l’éthique en politique qu’il animait.
MeAbdoulaye Wade Rechercher Abdoulaye Wade veut-il reconquérir le pouvoir au cas où son fils ne serait pas apte à prendre part à la prochaine élection présidentielle ? Pour son ancien Premier ministre, il n’y a aucun doute sur cette question. « MeAbdoulaye Wade Rechercher Abdoulaye Wade sera le candidat du Pds (Parti démocratique sénégalais) en 2017″, clame Souleymane Ndéné Ndiaye.
Pour étayer ses propos, l’ancien maire de Guinguinéo rappelle des propos de l’ex-président de la République. « Il avait déclaré que personne ne peut assurer les destinées du parti, si ce n’est lui-même. Aujourd’hui, il est encore là et il cherche à diriger ce parti jusqu’en 2017.
Sans compter qu’il a choisi son filsKarim Wade Rechercher Karim Wade comme candidat, alors que tout le monde sait que, du point de vue de la loi, cette candidature sera déclarée irrecevable, s’il n’est pas amnistié », martèle Me Ndiaye.
Aujourd’hui âgé de 89 ans,Abdoulaye Wade Rechercher Abdoulaye Wade sera sans doute le plus vieux candidat à un poste électif de l’histoire du Sénégal. Toutefois même si cela pourrait être mal perçu par l’opinion qui exigeait déjà au pape du Sopi d’aller en retraite, force est de reconnaitre que le 3ém président de la république du Sénégal continu d’être aimé par nombreux ses compatriote comme en témoigne la ferveur qui l’accompagne a chacune de ses sortie. Et que une candidature de sa part pourrait causer des difficultés sérieuses au Président Sall, mais pour l’instant il n’est que le plan B de son parti.

Sidy Ndao, Dakar

Source: koaci.com

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge