Sénégal : Départ en exil de Cheikh Ahmadou Bamba, le Grand Magal de Touba célébré aujourd’hui

DépartLa ville sainte de Touba est le point de convergence de centaines de milliers sénégalais en ce jour de grand Magal comme constaté sur place par KOACI. La communauté mouride célèbre le 121e anniversaire du départ en exil du fondateur du mouridisme, CheikhAhmadou Bamba Rechercher Ahmadou BambaKhadimou Rassoul, ce 1er décembre 2015, coïncidant au 18 Safar.
Cette déportation de Serigne Touba, alors décrétée par le Conseil privé sous la conduite du Gouverneur général, marque le début de l’accomplissement d’un homme de Dieu.
Outre le prétexte fallacieux qui a motivé son exil, celui-ci s’est passé dans des conditions de vie atroces. Mais, la foi et la persévérance deSerigne Touba Rechercher Serigne Touba ont fini par transformer cet enfer en un terrain fertile où Khadimou Rassoul a semé les graines qui lui ont valu la reconnaissance divine. Retour sur les péripéties d’un exil mouvementé.
Né à Mbacké-Baol, ville fondée par son arrière-grand-père Maharame Mbacké dans le royaume de Baol, fils du marabout de la confrérie de Khadre -la plus ancienne du Sénégal- Mame Momar Anta Sali Mbacké, et de Mame Diarra Bousso,Ahmadou Bamba Rechercher Ahmadou Bamba est un musulman soufi ascétique et mystique qui écrivait sur le tawhid, le fiqh et le tassawouf ainsi que la grammaire.
« Il ressort clairement du rapport que l’on a pu relever contreAhmadou Bamba Rechercher Ahmadou Bamba aucun fait de prédication de guerre sainte, mais son attitude, ses agissements, et surtout ceux de ses principaux élèves sont en tous points suspects ». Après quelques mois de captivité au camp de l’Armée coloniale,Serigne Touba Rechercher Serigne Touba a été déféré à la Montagne Sainte de Libreville.
Et c’est dans cet endroit que les colons tentent de mettre à l’épreuve sa foi. Ils lui font subir toutes sortes d’atrocités et d’humiliations, sans jamais y parvenir.
Chaque année, est célébré le GrandMagal de Touba Rechercher Magal de Touba coïncidant avec le départ de Cheikh Ahmadou Bamba Rechercher Ahmadou Bamba en exil, qui l’a ordonné pour qu’on remercie dieu pour lui quand ce jour revient.
Il le confirma en ses propos : « Si ce n’était pas les fils d’Adam, je ne passerai pas une seule nuit sur terre, n’abusez pas de ma condition d’homme noir pour ne pas profiter de moi ; je suis le serviteur éternel du Prophète à jamais »

Sidy Djimby Ndao, Dakar

Source :  koaci.com

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge