Sénégal: Fête de l’indépendance, Sall annonce le renforcement des moyens de l’armée pour faire face aux menaces

FêteLe Sénégal célèbre aujourd’hui le 56 anniversaire de son accession à la souveraineté internationale sous le thème « Les forces de défense et de sécurité face aux défis sécuritaires ». Le chef de l’Etat, Macky Sall, a annoncé, dimanche lors de discours à la nation, que le gouvernement va continuer à renforcer les moyens de l’armée.
Dans son message à la nation, à la veille de la commémoration du 56e anniversaire de l’accession du Sénégal à la souveraineté internationale, le président de la République a réitéré son engagement à travailler pour « l’amélioration constante de la condition militaire, facteur important du moral des personnels ».
« C’est le sens de la construction des nouvelles infrastructures des armées, de la revalorisation du traitement des personnels militaires et de l’allocation d’une prime forfaitaire aux blessés et aux ayant cause de militaires décédés. Cette dynamique sera poursuivie avec la mise en œuvre du projet Armées Horizon 2025″, a-t-il annoncé.
Le chef des armées a réitéré sa confiance et celle de la nation aux officiers, sous-officiers et militaires du rang, en relevant que la fête de l’indépendance « met aussi à l’honneur nos Forces de défense et de sécurité ».
« Dans l’accomplissement de vos missions nationales et internationales, je sais combien vous tient à cœur le sens de l’honneur, du professionnalisme et du dévouement en toute circonstance », a-t-il déclaré à leur endroit.
Concernant les défis sécuritaires Sall interpelle tous le monde « nous interpellent tous, dans un contexte mondial et sous-régional marqué par la multiplication des menaces », a soutenu Macky Sall, en écho au thème de l’édition 2016 de la fête de l’indépendance, qui porte sur « Les forces de défense et de sécurité face aux défis sécuritaires ».
« Nous vivons, en effet, une situation inédite, qui appelle de chacun de nous un comportement citoyen et une vigilance plus accrue. Ces défis engagent, bien sûr, l’Etat, dont l’obligation première est d’assurer notre sécurité collective », a-t-il relevé.
Aussi le Président de la République a accordé sa grâce à Cinq cent quatre-vingt-six (586) personnes condamnées pour des infractions diverses et détenues dans différents établissements pénitentiaires du Sénégal viennent de bénéficier de la grâce présidentielle.
Signalons que cette grâce ne concerne pas les personnes condamnées pour des infractions particulièrement graves comme certains crimes de sang, attentats aux mœurs et trafics de drogue.

Sidy Djimby Ndao

Source:  koaci.com

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge