Sénégal: La commercialisation de la viande d’âne sème une panique générale dans le pays

viande d'âneLes sénégalais devront redoubler de vigilance chez le boucher. Depuis quelques temps des hommes sont arrêtés pour l’abattage d’ânes dont la viande est destinée à la commercialisation. L’information portée la rumeur a finalement été confirmé à KOACI.COM par les services du ministère de l’élevage.
Selon des informations parvenues à KOACI.COM de la viande d’âne est en circulation à Dakar et dans plusieurs régions du Sénégal dont Kaolack, Diourbel et Thiès. La commercialisation de cette viande qui a la particularité d’être plus rouge que celle du mouton et du bœuf aurait pris des proportions démesurées suite aux très nombreuses commandes faites par des étrangers à des bouchés sénégalais.
Selon notre source, la brigade de gendarmerie de Hann Bel Air a été saisie de la présence sur dans un coin de la banlieue de Dakar d’une bande de cinq personnes qui s’affairaient au dépeçage de deux ânes qu’ils venaient d’abattre. La descente des hommes en bleu aura permis d’arrêter l’un des mis en cause, le reste de la bande ayant réussi à s’échapper.
Aussi toujours notre radar ce trafic illégitime ne se limite pas qu’à Dakar. En effet à Mbour (Région de Thiès), sept personnes ont été arrêtées en possession de viande d’âne. A Kaolack, nous dit on c’est un ressortissant chinois qui a été pris la main dans le sac.
Circonstances aggravantes : ces révélations tombent alors que le service départemental de l’élevage est confronté à un déficit de ressources humaines. En effet, quatre contrôleurs vétérinaires couvrent 25 marchés et surveillent les activités des 1149 bouchers du département de Dakar.
Aujourd’hui à Dakar différentes sources parlent de la circulation de la viande d’âne estimé à plus de 20 tonne. Et même si les services de la direction de l’élevage parlent « pour le moment de chiffres exagérés, les sénégalais ont fini par être gagnés par la psychose et l’inquiétude.
Du point de vu de la religion, les avis sont pour le moment divergents. En effet alors certains avancent que la consommation de la viande d’âne est interdite en Islam d’autres soutiennent le contraire arguant que Ibn Abass (Cousin du prophète) a relaté que le prophète a interdit la consommation de tout animal prédateur qui a des crocs et de tout oiseau qui a des serres or l’âne n’en dispose pas.

Sidy Djimby Ndao, Dakar

Source: koaci.com

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge