Sénégal: le sommet de la Cédéao dominé par la lutte contre les groupes jihadistes

sommet cédéao macky sall sénégal_0 (1)Au Sénégal, la quasi-totalité des chefs d’Etat et de gouvernement de la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (Cédéao) sont réunis à Dakar autour du président sénégalais Macky Sall, également président en exercice sortant de l’organisation. Lors de son discours, il a mis l’accent sur la sécurité et la lutte contre les groupes jihadistes.

Les visages étaient fermés pour la traditionnelle photo de famille. Mahamadou Issoufou n’a pas dit un mot, clairement préoccupé par la situation dans la région de Bosso. Les questions de sécurité sont le point central de ce sommet.

Dans son discours, Macky Sall, qui termine ce samedi son mandat à la tête de l’institution, a longuement abordé les défits sécuritaires. La Cédéao se félicite, depuis six mois, des efforts réalisés dans la lutte contre Bokom Haram. Cette attaque à Bosso vient ternir ce sommet et Macky Sall a souhaité apporter tout son soutien au président nigérien Issoufou.

« Les attaques au nord du Mali, à Bamako, à Ouagadougou, à Grand-Bassam et à Bosso hier seulement, montrent clairement que la menace terroriste reste une source de préoccupation pour notre sous-région. Nous devons y faire face en associant tous nos moyens. Je voudrais spécifier l’action du président Issoufou à qui nous renouvelons notre solidarité et notre soutien », a déclaré le président sénégalais Macky Sall, également président en exercice sortant de la Cédéao.

Ce matin, Marcel de Souza a officiellement pris ses fonctions à la présidence de la Commission pour deux ans. Dans sa première allocution, le Béninois a, lui aussi, évoqué les immenses défis sécuritaires et l’obligation de lutter contre les groupes jihadistes. Marcel de Souza a également tenu à mettre en avant la nécessité de progresser sur les questions de développement et d’éducation dans cette lutte.

« Je voudrais, ici, vous réitérer tout mon engagement et ma détermination de travailler à faire de la Cédéao des Etats, une Cédéao des peuples. Une Cédéao forte, prospère dont la croissance inclusive et le développement économique e social n’abandonnent personne sur le quai dans un environnement de paix, de sécurité et respectueux des droits de l’homme », a déclaré, pour sa part, Marcel de Souza.

Cette attaque à Bosso et ces grandes questions sur la sécurité ont mis de coté, ce samedi matin, un point important de ce sommet de Dakar. Qui va prendre la succession de Macky Sall à la présidence de l’institution ? Rien n’a fuité et rien d’officiel mais les bruits de couloir et la présence, sur la photo de famille, à côté de Macky Sall de Helen Johnson Sirleaf laissent penser que c’est la présidente du Liberia qui va hériter du poste.

RFI

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge