Sénégal : Les avocats de Karim Wade sont allés payer un cabinet de lobbying aux Etats-Unis selon un ministre

sans-titreOn en verra du tout dans cette affaire Karim Wade. En effet après moult déclarations de part et d’autres des deux parties, les sénégalais viennent d’entendre celle qui faire oublier toutes les autres déclarations. Et c’est au tour du ministre de la Jeunesse Mame Mbaye Niang Rechercher Mame Mbaye Niang de faire une révélation de taille. Selon lui, les défenseurs de Wade fils sont allés payer un cabinet de lobbying aux Etats-Unis pour faire croire que le Sénégal est marginalisé au pays de l’oncle Sam.
C’est une énorme accusation que Mame Mbaye Niang Rechercher Mame Mbaye Niang porte sur les avocats de Karim Wade. Le ministre de le Jeunesse, de l’Emploi et de la Construction citoyenne déclare que les conseils de Wade-fils sont allés payer des cabinets de lobbying aux Etats-Unis.
Selon le jeune responsable aperiste, ce sont ces cabinets qui ont produit le fameux document transmis aux Nations Unies et dans lequel il est dénoncé l’emprisonnement de l’ancien ministre d’Etat. « Un groupe de travail aux Nations Unies, ça se constitue par n’importe qui et avec une sélection qui ne dit pas son nom.
En plus, un groupe de travail ne peut pas émettre des avis qui engagent les Nations Unies. Même si le groupe de travail est supposé travailler pour l’Onu. Ce qui faut savoir et ce qu’il faut dire aux Sénégalais, c’est qu’aux Etats-Unis, il y a des cabinets de lobbying et les avocats de Karim Wade Rechercher Karim Wade se sont attaché les services d’un de ces cabinets. Ils payent ! Et on veut nous faire croire que le Sénégal est marginalisé aux Etats-Unis ? Ce n’est pas vrai.
C’est très loin de la vérité. Le Sénégal est respecté comme pays de droit, une référence dans la lutte contre la corruption. A l’Onu, c’est les Etats et chaque Etat-membre est représenté par une délégation. Les travaux d’un groupe de travail ne sauraient engager l’Onu. Ce sujet n’est développé qu’au Sénégal », martèle M. Niang au téléphone de Rfm.
De l’autre côté, après la publication de l’avis du groupe de travail des Nations unies, qui estime que Karim Wade Rechercher Karim Wade a été détenu de façon arbitraire, tout en demandant à l’Etat du Sénégal de remédier au préjudice subi en prévoyant une réparation intégrale, les avocats du fils de Me Wade ont fait hier face à la presse. Ils ont ainsi dévoilé leur nouvelle mission.
«Contraindre l’Etat à exécuter les recommandations du groupe de travail de l’Onu» «Nous n’avons d’autre mission, d’autre objectif aujourd’hui que de contraindre par tous les moyens possibles, en droit, l’Etat du Sénégal, devant toutes les instances qui seront compétentes, pour faire exécuter et appliquer l’avis et les recommandations du groupe de travail.
Nous ferons tout ce qui est en notre possibilité pour que l’Etat du Sénégal respecte son obligation internationale. Et cette obligation n est rien d autre que de libérer Karim Wade Rechercher Karim Wade mais aussi de procéder surtout et concomitamment à une réparation intégrale pour avoir été emprisonné sans raison de façon arbitraire», a indiqué Me Mouhamed Seydou Diagne.
Concernant les accusations du ministre de la jeunesse, ont déclaré que «Mame Mbaye Niang Rechercher Mame Mbaye Niang n’a qu’a publié les preuves de ses allégations s’il les a.

Sidy Ndao, Dakar

Source: koaci.com

 

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge