Sénégal : les réactions aux interdictions de manifester

Le 4x4 de l'ancien président du Sénégal Abdoulaye Wade a forcé un barrage de la policeRFI : Au Sénégal, le pouvoir en place campe sur ses positions. Les manifestations des principaux partis d’opposition n’ont pas été autorisées car non conformes à la loi, réaffirme-t-on du côté gouvernemental. En fin de semaine, quelques militants avaient bravé l’interdiction du préfet, provoquant arrestations et affrontements avec la police. Samedi, Abdoulaye Wade a fait une apparition éclaire sur la place de l’obélisque de Dakar. Une façon, dit-il, de protester contre les interdictions récurrentes de manifester.

La manifestation de mercredi constitue un risque de trouble à l’ordre public. Et les demandes sont incomplètes pour les rassemblements prévus vendredi et de samedi. Ce sont les deux justifications avancées par le préfet de Dakar pour interdire les rassemblements des principaux partis d’opposition. A plusieurs reprises, les associations des droits de l’homme ont dénoncé ces interdictions successives. « Depuis plus de deux ans, les autorités rejettent quasi systématiquement les demandes du PDS mais également celles des marches citoyennes », regrette Aboubacry Modji, le secrétaire général de la Rencontre africaine des droits de l’homme.

Samedi, à l’issue du « sit-in » avorté du PDS, Abdoulaye Wade, qui a bravé l’interdiction de manifester, a promis de continuer les rassemblements. Pour Seydou Guèye, le porte-parole de l’APR, le parti présidentiel, avec cette attitude, Abdoulaye Wade n’honore pas son statut d’ancien président :  « Wade doit comprendre définitivement qu’il est minoritaire dans notre pays ! Le Sénégal n’est pas un pays ouvert à l’insurrection. Le Sénégal est un pays de démocratie majeure. Aucun régime démocratique, aucun pays stable, aucun pays qui a comme perspective le développement du pays, ne peut laisser les adultes retomber en enfance, en essayant de surchauffer le pays inutilement. Il est aussi de la responsabilité de l’Etat de garantir la stabilité, la paix sociale et la tranquillité pour l’ensemble des citoyens ! » Le PDS et ses alliés ont de nouveau prévu de manifester mercredi prochain.

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge