Sénégal : l’exploit d’un handicapé pour la paix en Casamance

Pour apporter sa contribution au processus de paix en Casamance, cette région du sud du Sénégal en proie à une rébellion depuis 30 ans, un jeune Handicape senegalaishandicapé de 28 ans, parti vendredi dernier de Ziguinchor, a relié Dakar mercredi à bord d’un tricyclique.

Il s’appelle Khadimou Rassoul Badji. Il est le président de l’Union des jeunes handicapés de Ziguinchor, est lui-même handicapé depuis l’âge de 2 ans, suite à une maladie (la poliomyélite). Et il a réussi son pari, un exploit sportif et humain.

Il a parcouru près de 500 kilomètres à la force de ses bras sur un tricyclique qu’il a lui-même fabriqué, car c’est son métier, et qu’il a pris soin d’orner de deux drapeaux : le drapeau sénégalais et un drapeau blanc, pour la paix en Casamance.

Khadimou Rassoul Badji : « J’ai roulé aujourd’hui sans frontières pour faire passer des messages sans barrières. J’ai roulé avec ce tricycle, pour la paix en Casamance. Les gens m’ont félicité, m’ont encouragé,  et j’ai continué ma route ».

C’est ainsi que ce jeune athlète handi-sport a traversé la Gambie, dormi dans des villages, « mais jamais, explique, il n’a été question de renoncer»

Khadimou Rassoul Badji est arrivé à 10H00 le 1er mai devant les grilles de l’Assemblée nationale. Il espère maintenant que le président Macky Sall le recevra : car il porte un message de paix : « En Casamance, il y a beaucoup de victimes de mines. Mon message pour Macky Sall est que le processus de paix avance, parce que cela dépend aussi de lui. Nous voulons tellement la paix. Si on a la paix, cela changera tout »

Khadimou Rassoul Badji espère aussi que son exploit contribuera à la promotion des droits des personnes vivant avec un handicap au Sénégal.

Source : RFI

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge