Sénégal : «Macky Sall est un incapable notoire» selon son principale adversaire pour 2017

Idrissa SeckDécidémentIdrissa Seck Rechercher Idrissa Seck n’a pas fini avec sa campagne de diabolisation de l’actuel homme fort de Dakar. En effet, le président deRewmi Rechercher Rewmi (formation politique d’Idrissa Seck) a tiré à boulets rouges sur le président Macky Sall, qu’il traite d’incapable notoire. Après la première étape de sa tournée politique à l’intérieur du pays,Idrissa Seck Rechercher Idrissa Seck et son parti, Rewmi, ont fait un diagnostic sans complaisance de la situation du Sénégal actuel.
“Loin du débat sur l’émergence suscité par les tenants du pouvoir et qui ne recoupe aucune réalité, le présidentIdrissa Seck Rechercher Idrissa Seck a eu l’occasion de mesurer par lui-même l’immensité des attentes des populations abandonnées”, lit-on dans un communiqué deRewmi Rechercher Rewmi qui nous est parvenu.
Idrissa Seck soutient que partout où il est passé, deMatam Rechercher Matam à Goudiry, en passant par Ranérou, Kanel, Bakel, Kédougou, Salémata, Saraya et Tambacounda, il a constaté pour le déplorer “une éducation avec des abris provisoires et un personnel d’enseignement non-motivé, une santé sans médecin spécialisé, des villes sans eau, sans électricité, des communes sans voies d’accès, des troupeaux de bétail assoiffés et affamés, une agriculture sans matériels agricoles, des infrastructures délabrées, des populations qui peinent à assurer un repas équilibré, une jeunesse sans perspectives, des femmes marginalisées, sans aide, sans financements,…”.
Il a ainsi eu l’occasion de mesurer par lui-même l’immensité des attentes des populations « abandonnées et privées de presque tout », selon l’instance de son parti. Les griefs soulevés parRewmi Rechercher Rewmi ne manquent pas :
Une éducation avec des abris provisoires et un personnel d’enseignement non motivé, une santé sans médecin spécialisé, des villes sans eau, sans électricité, des communes sans voies d’accès, des troupeaux de bétail assoiffés et affamés, une agriculture sans matériels agricoles, des infrastructures délabrées, des populations qui peinent à assurer un repas équilibré, une jeunesse sans perspectives, des femmes marginalisées, sans aide, sans financement…
Les « rewmistes » considèrent les trois ans du régime du 25 mars 2012 comme des années « de slogans et de discours démagogiques pour aboutir à un débat stérile sur le quinquennat dont le seul but est de justifier un manquement à la parole donnée et aux engagements pris ».
Rewmi déplore l’incapacité notoire deMacky Sall Rechercher Macky Sall et de son gouvernement à se concentrer sur l’essentiel qui a fini par dégrader les conditions de vie de ces populations qui sont abandonnées au profit de dépenses de prestiges et de propagande ».

Sidy Ndao, Dakar

Source: koaci.com

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge