Sénégal: Macky Sall «Gracier Karim Wade, je n’y pense même pas, le Sénégal a besoin de ruptures pour se développer»

Macky Sall et Karim WadeKarim Wade devra choisir entre demandé la grâce de Macky Sall  et sortir par la petite porte en cas de Oui de l’homme fort de Dakar ou purger la duré de sa peine pour mettre fin à son séjour carcérale. C’est en tout cas ce qu’a dit le Président Macky Sall  à un haut dignitaire du pays.
Le chef de l’État,Macky Sall  , n’est pas prêt à accorder la grâce à Karim Wade  . C’est ce qu’a révélé le journal l’as dans ses colonnes ce lundi. «Grâce  , faudrait-il qu’il en fasse d’abord la demande », a confié le chef de l’État à un de ses hôtes, selon ledit quotidien.
Pour le président de la République, il n’est pas question de gracier des délinquants financiers : « Plus sérieusement, je n’y pense même pas. Je pense que le Sénégal a besoin de ruptures pour se développer. On ne peut pas jouer impunément avec les deniers publics », a indiqué le chef de l’Etat sénégalais.
Pour rappel Karim Wade  est condamné à 6 ans de prison et à payer une amande de 148 milliards de Francs Cfa.
Depuis son arrestation Karim qui était très mal aimé par les sénégalais commence à gagner la sympathie de ses compatriotes.
Selon certains analystes politiques, même en prison Karim Wade  peut peser sur la balance en 2017.

Sidy Djimby Ndao, Dakar

Source: koaci.com

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge