SENEGAL: Moustapha Niasse au perchoir: un coup de canif dans la rupture


C’est aujourd’hui que Moustapha Niasse, le plus âgé des hommes politiques sénégalais en activité, va être installé comme président de l’Assemblée nationale. Ironie de l’histoire, c’est sous le premier président du Sénégal né après l’indépendance, arrivé aux affaires sous la bannièrede la rupture, que le plus vieux dinosaure de notre vie politique accède au perchoir.

En dépit de ses qualités que ne cessent de marteler ses partisans – et qui sont réelles pour certaines -, Moustapha Niasse est l’incarnation même du système, de tous les systèmes. Du haut de ses plus de 70 hivernages, il fut directeur de cabinet de Léopold Sédar Senghor, plusieurs fois ministre d’Abdou Diouf, Premier ministre d’Abdoulaye Wade…
Alors que le bon sens poussait à croire qu’il allait faire valoir ses droits à la retraite après sa défaite à la présidentielle de février-mars 2012, il est encore là, toujours là. Moustapha Cissé Lô, un des crocodiles du marigot apériste, qui a voulu s’opposer à cette obsession du pouvoir au-delà des limites du tolérable, en a eu pour ses frais.
Il a été contraint, par Macky Sall himself, à ravaler ses propos et à se ranger.
Ceux qui croyait que le quatrième président du Sénégal allait impulser une relève générationnelle devront encore patienter.
Quand Moustapha Niasse se hissera aujourd’hui au perchoir, ce sera la première grosse gifle à la rupture. L’enfant de Keur Madiabel est l’incarnation même du système, du passé, de la continuité..

Source : DAKARACTU

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge