Sénégal: Ouverture de la campagne référendaire pour une durée d’une semaine

coalition du NON en campagneLes sénégalais sont convoqués le Mars prochain pour Oui  où Non  à une nouvelle constitution pour leur pays. Mais avant cette date, la campagne référendaire en vue du référendum a ouvert ce jour sur toute l’étendu du territoire national et dans la diaspora.
Même si les deux camps d’en face n’ont pas attendu l’ouverture officielle de la campagne référendaire en vue du référendum du 20 mars 2016, celle-ci s’ouvre ce samedi à partir de minuit et se déroulera pendant une semaine sur toute l’étendu du territoire national.
Ainsi, les deux principaux camps, ceux du Oui  et du Non  sont officiellement autorisés à battre campagne, même s’ils le faisaient officieusement depuis l’annonce du scrutin par le Chef de l’Etat, Macky Sall, dans un discours radio-télévisé en février.
Pour l’opposition et la société civile, il faut voter Non  car, le scrutin est dépourvu de sa raison d’être qui était, la promesse du chef de l’Etat, de réduire son mandat en cours de 7 à 5 ans. Une idée rejetée par le pouvoir et ses alliés qui voient au référendum le renforcement de l’acquis démocratique du Sénégal.
Les militaires et paramilitaires sont appelés au vote ce dimanche 13 mars, au même moment que les Sénégalais établis au Congo Brazzaville. Par contre, les Sénégalais vivant en Lybie et en Centrafrique ne vont pas voter pour cause d’insécurité.
Selon le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique, Abdoulaye Daouda Diallo, «tout est fin prêt pour la tenue de ce scrutin» dont le coût est estimé à près de deux milliards f cfa.
Le texte soumis au référendum vise la modernisation du rôle des partis politiques dans le système démocratique en instituant le statut de chef de l’opposition; la participation des candidats indépendants à tous les types d’élection ; la promotion de la gouvernance locale et du développement territorial par la création du Haut conseil des collectivités territoriales ; l’intangibilité des dispositions relatives au mode d’élection, à la durée et au nombre de mandats consécutifs du président de la République.
Il faut dire que depuis l’annonce du référendum par le Président Sénégalais Macky Sall, le 16 Février dernier, les partis politiques et autre organisations de la société civile se sont déployés sur le terrain. Meeting, conférence de Presse, porte a porte entre autres activités ont marqué la vie aussi bien du Présidium du Oui incarné par la majorité et les deux coalitions du Non  à savoir le « Nanni Bagn na » et le « Gor ci wax dja ».

Sidy Djimby Ndao , Dakar

Source: koaci.com

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge