Sénégal: Scandaleux, le ministre de la justice refuse au président de la FIDH une visite à Karim Wade

Sidiki KabaEn voilà une information qui ne va pas plaire au libéraux du Sénégal qui continuent de demander partout la libération de leur candidat Karim Wade en prison depuis plus de 3 ans pour délit d’enrichissement illicite.
En effet KOACI.COM tient de source sure que le ministre de la Justice Me Sidiki Kaba  a refusé mi-novembre qu’une délégation de la Fédération Internationale des Droits de l’Homme (Fidh) de passage à Dakar rende visite à Karim Wade  à la maison d’arrêt de Rebeuss.
Conduite par son président, l’Iranien Karim Lahidji  , l’équipe de la Fédération Internationale des Droits de l’Homme a, témoignage notre, insisté pour rencontrer le fils d’Abdoulaye Wade qui purge une peine de 6 ans de prison pour enrichissement illicite.
Mais c’était sans compter sur le ministre de la justice et garde des sceaux Me Sidiki Kaba lui-même pourtant ancien président de la Fédération Internationale des Droits de l’Homme qui a opposé son veto, suivant en cela les instructions venues de la présidence, nous confie notre source.
Toujours selon notre informateur,Karim Wade avait donné son accord pour recevoir cette délégation au parloir de Rebeuss le 12 novembre à 10h. La visite a été repoussée d’un commun accord au lendemain. Elle n’a finalement jamais eu lieu.
En attendant de comprendre les raisons qui ont motivé la décision des autorités sénégalaises, des responsables libéraux que nous avons joint au téléphone ont fini de s’indigner sur ce qu’ils appellent un « piétinement des droits de l’homme » par le régime de Macky Sall.

Sidy Djimby Ndao, Dakar

Source: koaci.com

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge